Archives de Tag: letterpress

Un flyer imprimé à la presse à platine semi-manuelle : lino et typo !

Bonjour !

Des nouvelles de l’ Atelier de la Bergerie : bientôt décembre : Noël et les fêtes de fin d’année.

Alors je prépare mes Portes Ouvertes, cette année j’ai décidé d’imprimer des flyers plutôt que des affiches, et ma presse « Tip-Top » va travailler. C’est une presse semi manuelle, ou semi automatique : manuelle car elle est alimentée en papier manuellement, et automatique parce que l’encrage se fait automatiquement.

jipé à la tip top.jpg

Cette vieille dame a plus de 100 ans, alors je la bichonne : graissage des pignons, et huilage dans les 28 trous de graissage à chaque démarrage d’impression.

jp tiptop .jpg

Mon flyer reprend ma petite danseuse rouge pâle en fond et un texte en noir au dessus. J’en ai fait plusieurs centaines, les grilles de séchage sont pleines, et des cartons couverts de fly encombrent l’atelier : séchage oblige !

flyer po jp 2018.jpg

Publicités
Tagué , , , , , , , ,

Une journée au musée …

La fête de l’estampe s’est donc terminée hier soir, après une journée riche en échanges, discussions passionnées, rires et professionnalisme !

En effet, le musée atelier de l’imprimerie de Blain dont je fais partie accueillait trois invitées : une typographe émergente, une calligraphe confirmée et une graveur-e sur cuir tout aussi confirmée !

une journée au musée 2018.jpg

Nous avons ainsi présenté au public nos métiers : typographie, imprimerie, gravure, reliure, et les matières utilisées : plomb, linoléum, bois, papier, parchemin, cuir, carton, encres …

Rendez vous l’année prochaine pour une nouvelle fête de l’estampe, avec encore plus d’animations !

Tagué , , , , , , , , , , , ,

Des mains et des lettres au musée de l’imprimerie de Blain

Ancenis, « Rives de Loire », Ligné « Chapelle Saint Mathurin », c’est déjà du passé : le temps, le temps qui va, le temps qui vient, le temps de prendre son temps, il nous faudra peut-être un jour choisir le thème du temps pour une exposition collective !

On n’a pas eu assez de visiteurs, c’est difficile apparemment de faire venir les gens ! Il n’empêche, quand on a ce besoin de créer, qui nous prend partout à la fois : à l’âme comme aux tripes, on y va !

Prochainement, c’est bientôt, dimanche 20, je serais à Blain, au château de la Groulais, au musée de l’imprimerie, lors des journées du patrimoine : on accueillera le public, on expliquera, on discutera passionnément de typo, d’impression, et aussi de gravure ! Venez, c’est vraiment bien !

Comme les journées de l’imprimerie suivront de près, je prépare une intervention artistique en plusieurs séquences : mon projet est de réaliser sur place une gravure, lors de ces journées, et de l’imprimer sur une des presses du musée.

J’ai choisi la main et le caractère typographique.
Mes petits enfants se sont prêtés au jeu de la photo, je voulais des mains, plein de mains, mélangées, entremêlées avec des caractères en bois. J’ai donc dessiné, re-dessiné, transformé, refait, pour finalement créer mes propres caractères typographiques en lino, à partir de dessins inspirés par une police en plomb que j’aime bien, le « Bodoni ».

J’ai dessiné, agrandi, puis découpé mes « patrons » à la petite scie à chantourner, pour finalement graver à la dimension adéquate, avec la petite « Scripta » ma fraiseuse à pantographe.

Des mains et des lettres

J’ai ainsi fabriqué « I-M-P-R-I-M-E-R-I-E » en réalité, « 3 I-2 M-1 P-2 R-2 E ». Puis j’ai placé les caractères sur les mains dessinées, et réarrangé tout cela : c’est fou le temps (encore lui !) passé à la préparation.

Et là, précisément, question : faut-il des mains au trait, ou en aplat ? Je grave donc une main au trait (première inspiration) et prépare le logement de la lettre : je vais faire un essai, s’il est concluant, je pars au trait, sinon … Il est tard, pour une journée de transition, alors, un peu d’ordi pour le blog et la page facebook et au lit !

Tagué , , , , , , , ,

Bientôt « gravures de ponts » à Ancenis

affiche ancenis

L’exposition « Gravures de  Ponts » que j’organise seul à la galerie « Rive de Loire » à ANCENIS, place du millénaire, se prépare : l’affiche sèche dans l’atelier, et je prépare les encadrements, les cartels des oeuvres présentées, et les flyers que j’ai finalement décidé de réaliser avec « Tip Top » ma presse à platine quasi centenaire !

J’ai « réduit » la réduction de ma gravure « Les travailleurs du pont » et ne sais pas trop ce que cela va donner : suspense, on saura demain !

Tagué , , , , , ,

Noir Noir Noir : typographie sans linogravure !

Comme je prépare mon expo

« Noir et Blanc » , je travaille

à l’encre typographique noire.

Mes nouveaux copains du musée

de l’imprimerie de Blain

m’ont donné un gros pot

d’encre bien noire,

alors je n’hésite plus,

les gros caractères en bois

sont sortis de leur casse,

et en avant pour une nouvelle créa !

Cette fois je vais utiliser

TOUTES mes familles de caractères

« antique » et « égyptienne »

selon la classification classique, c’est classe !

noir noir noir

Je m’aperçois que je commence

à avoir une assez belle collection.

Le mélange est surprenant,

certaines lettres sont en parfait état,

alors que d’autres ont subi

les outrages du temps,

et portent des coups,

des rayures, des creux,

ce qui donne un effet assez rustique

à l’impression. Mais il paraît que

c’est dans l’air du temps !

Comme ma créa est un peu noire

(c’est quand même logique!)

j’isole un « noir »

et l’encre en couleur :

en avant pour jaune, rouge et bleu.

Primaire n’est-ce pas ?

Ce sera le côté optimiste

de la chose !

Les encres brillent sur la presse,

alors je photographie. 

Tagué , , , , , ,

La satisfaction du linograveur

Les affiches de la Saint Jacques,

fin prêtes à l’état de matrice dans la presse

attendaient les petites mains

qui allaient les imprimer pour de bon.

Rendez-vous à l’atelier samedi matin,

et comme l’an dernier,

une bonne équipe s’est lancé dans une impression

en deux couleurs s’il vous plaît,

et pour 200 exemplaires.

impresion affiche st jacques 2013

Tagué , , , , , ,

Broadway – Manhattan – Queens – Brooklyn – Astoria – East River – Madison – Greenwich – canal street – TYPOLINO !

Après les impressions de mon Manhattan en couleurs,

je passe aujourd’hui au Noir et Blanc,

qui parait tout aussi intéressant !

Cependant, j’introduis quelques petites doses de gris,

et je « salis » volontairement la typo :

Tagué , , , , , , ,

TYPOGRAPHIE et LINOGRAVURE des GENS de MANHATTAN

Après l’incursion des petits enfants dans l’atelier,

leurs créations, gravures dessins et peintures,

il est temps pour moi de reprendre mon activité :

Comme j’ai en tête un projet d’expo New York,

je décide de typographier ma

linogravure des gens de New York,

avec en arrière plan les buildings.

Je me complique les choses, je veux de la couleur !

j’ai fait un rapide croquis de ce que j’attends :

Les gens en orange vif :

Ce sont eux les héros de mon histoire,

les gratte-ciel en gris assez soutenu,

équilibre de l’orange,

et le fond de la typo en bleu pâle,

puisque je désire brouiller copieusement les lettres.

J’ai donc commencé par mettre tout cela en place,

composition de la typo,

emplacement des quatre éléments de la lino,

en ménageant un creux pour passer les doigts.

Ensuite je démonte tout cela,

ne laissant en place que le bloc texte inférieur,

que j’encre en bleu pâle,

les deux blocs des buildings en attente

sur le lit de la presse sont encrés en gris,

et les gens sur une petite tablette à proximité,

sont encrés en orange.

Ensuite, je pose mes couleurs :

orange, jaune, vert, blanc sur la typo :

puis j’assemble le tout, je serre mes coins,

et imprime la feuille de papier aquarelle 220g

largement humidifiée.

Et voilà, simple comme un jeu d’enfant :

la feuille ne fait que 50 par 70,

et je n’ai passé qu’une demi journée

pour imprimer 5 exemplaires !  

Tagué , , , , ,
Publicités