Archives de Tag: animation

Patrimoine, Château, typo, offset et linogravure

 

Bonjour !

Dimanche 17 Septembre, je suis au Château de Blain !

C’est la journée du patrimoine, et en plus, c’est mon anniversaire !

On a fêté ça dans l’atelier de l’imprimerie ancienne, au milieu des presses, des massicots, et des casses d’imprimerie.

J’ai réalisé la première estampe en public de ma jolie nana joliment bronzée, allongée sur la plage, sous un parasol, avec comme titre « l’île au trésor » mais … protégée par … un fil de fer barbelé !

Chacun y est allé de son interprétation, mais ce qui ressort de tout ça c’est qu’une jolie fille est un trésor à protéger 

***

Et en fin de journée, chacun était d’accord pour préférer la typographie à l’offset. En effet, mon histoire de professeur expliquant à chacun de ses étudiants la différence entre les deux a bien plu :

Imaginez : une jeune femme met son rouge à lèvres, l’essuie avec un mouchoir en papier, et le pose sur les lèvres de son ami, en disant : ça, c’est l’offset !

Puis, la même jeune femme met son rouge à lèvres sur ses lèvres, et cette fois-ci, les presse fortement sur les lèvres de son ami , en disant : ça, c’est la typographie !

Curieusement, tous les publics étaient d’accord pour préférer la deuxième option ! Alors, vive la typo, la gravure en relief, et l’imprimerie manuelle !

Publicités
Tagué , , , , , ,

Dimanche 17 septembre, journées du patrimoine, la lino au Château de Blain

Bonjour !

Dimanche 17 Septembre, pour les journées du patrimoine, je me déplace avec mes linos au Château … de Blain, évidemment, puisqu’au rez-de-chaussée, le musée de l’imprimerie ouvre ses portes avec animations et démonstrations d’impressions.

Pour tout ça, j’emporte une nouvelle oeuvre, jamais encore imprimée, et qui attendait sagement à l’atelier une occasion. Je prend le risque de réaliser la première estampe en public, alors que j’ai prévu une gravure avec au moins quatre couleurs !

Il s’agit d’une jolie nana joliment bronzée, allongée sur la plage, sous un parasol, avec comme titre « l’île au trésor » mais … protégée par … : à découvrir sur place !

Tagué , , , , , , , , , , ,

Un linograveur fête l’estampe !

Cette année, pour la fête nationale de l’estampe,

j’ai choisi de quitter l’atelier,

l’espace d’un long week end !

Vendredi et samedi, j’ai regagné

le musée de l’imprimerie de Blain,

dans le château médiéval,

pour expliquer ce qu’est l’estampe aujourd’hui.

Le public très divers était fort intéressé par le lieu,

un château ! les machines : surtout la linotype,

et quand même aussi, la gravure.

J’étais accompagné pour tout cela

par trois bénévoles du musée,

et par Véronique, graveure sur cuivre.

Le soir lors d’un « moment de convivialité »

l’ambiance fut encore plus festive, avec

les représentants de la municipalité,

les amis, et les partenaires

 Perso, j’ai du terminer l’after assez tard

après que le soleil se soit couché.

Le dimanche, je suis allé à Nantes,

dans l’atelier de Elsa Saîsset,

près de Ste Thérèse.

Malgré la pluie, le public s’est décidé

à venir l’après midi, On a beaucoup parlé,

un peu expliqué, et surtout en fin de journée,

on a imprimé au gros rouleau  de béton

apporté par Elsa.

Ce n’était pas un rouleau compresseur,

mais ça valait le coup, et ça viendra,

le « petit » rouleau nous a mis en appêtit ! 

Tagué , , , , , , , ,

Histoires de boites !

 

Cette semaine à Châteaubriant démarre

l’exposition consacrée « aux boites »

Je suis donc passé des deux dimensions de la gravure

à la troisième dimension des boites.

J’aurai pu graver une boite, ce que j’ai fait d’ailleurs,

mais on verra ensuite !

Pour l’exposition, j’ai choisi de faire une « boite de nuit » !

Donc fermée ! Donc avec du rouge !

Avec juste un petit trou pour voir ce qu’il y a dedans !

Aujourd’hui vous n’en saurez pas plus,

il faudra attendre la fin de l’expo Castelbriantaise

pour en savoir plus !

Allez, juste une photo :

Voilà, une boite un peu baroque, derrière la presse,

mais qui a cependant un rapport avec la gravure,

car ce qu’on découvre à l’intérieur est évidemment

une gravure, mais de quoi ?

Tagué , , , , , ,

Steampunklinocut

Hé Hé, voici ma première gravure steampunk

J’étais steampunk et ne le savais pas !

Waaaaah !

Bon, si c’est récupérer de vieilles presses

les réparer, les modifier (un peu)

et les faire fonctionner, alors d’accord,

va pour ça !

Du coup je me suis un peu documenté,

et ma foi, ça colle assez bien  

avec ce que je fais en ce moment !

Par exemple,

on prépare la foire culturelle Saint Jacques,

sur le thème des voyages extraordinaires

et j’ai créé l’affiche, linogravé un ballon,

et un sous marin.

 ***

Et là, tout de suite,

j’ai encadré mon estampe qui imagine Jules Verne,

ici, Aux Touches, venant inspecter le site de la foire !

Et coup de chance imprévu,

mon voisin est venu me donner un vieux cadre

dont il se débarrassait : steampunk à souhait !

 

Tagué , , , , , , , ,

Gravure sur l’eau, avec Cornélia

 

Après les Journées Européennes des métiers d’art au Château de Goulaine, et les bonnes rencontres avec les artisans d’art et les artistes, retour au bercail de La Bergerie !

Je suis toujours et encore dans la préparation de la Foire Saint Jacques qui se déroulera le 14 mai sur le site du Mont Juillet Aux Touches, après la réalisation de l’affiche en commun, la rencontre sur le site avec le double de Jules Verne, et l’avant première du spectacle pour enfants !

Dimanche j’avais prévu d’aller à Blain, participer avec l’atelier de L’imprimerie Ancienne au château de la Groulais au salon du livre.

Ce qu’il y a de bien avec les prévisions, c’est que l’inattendu parfois s’en mêle : Céline rencontrée à Goulaine, allait mettre son bateau en cale sèche à Arzal, et passait donc par Blain Samedi : donc … voyage en péniche !

Le temps était beau, le soleil bien brillant, et tout bien calme, alors on a inauguré la gravure sur l’eau : grande première, j’avais rarement gravé et appris à graver dans une telle sérénité. Ça nous a donné des idées : un stage de gravure d’une journée sur l’eau, Erdre ou Canal !

Après une nuit à bord, débarquement pour le Château de Blain, un joyeux « pipe band » à l’accueil, et la journée à imprimer avec les collègues. J’avais préparé une typo : « livre » que j’ai encrée en utilisant ma technique d’ « Encres marbrées ».

Et en fin de journée, clin d’oeil, une petite délégation des « Amis de Goulaine » délaissant son château du même nom est venue à l’assaut de celui de Blain : vive l’art et la culture, les arts graphiques et les livres.

Je crois qu’on en a jamais eu autant besoin qu’en ce moment : « Aux Arts Citoyens ! »

 

Tagué , , , , , , , ,

Linogravure aux JEMA les journées européennes des métiers d’art

 

Bonjour !

Cette année, je participe aux JEMA

Au Château de GOULAINE (44)

le vendredi 31 mars,

le samedi 1°Avril et le dimanche 2 Avril.

J’imprimerai ma vision de

la Liberté guidant le peuple,

que j’ai intitulé « Aux Arts »

et répondrai à toutes vos questions,

des plus sérieuses aux plus saugrenues,

bien évidemment !

 

 

Tagué , , , , ,

Impression de l’affiche de la Saint-Jacques à l’atelier : lino et typo

impression-de-laffiche-de-la-saint-jacques-le-samedi-11-fevrier-2017

***

L’atelier, ce samedi, bruissait de multiples sonorités :

d’abord, assez tôt l’allumage du poêle à bois

et le crépitement des bûches.

Ensuite avec l’arrivée de ma collègue graphiste

une discussion impromptue sur les derniers

préparatifs de la forme à imprimer.

Puis, à l’arrivée des premières Imprimeures

l’ impression des premières affiches,

avec les rires et les exclamations

Aux sonorités se mêlent ensuite

les odeurs d’encre, le bruissement

des rouleaux, les interrogations et les conseils !

On a fini dans le temps qu’on s’était

imparti, avec la quantité retenue pour

cette première journée d’impression.

Le soir, les claies de séchage étaient

chargées de quatre vingt exemplaires.

Il en faut encore quatre vingt dix et

ce sera bon, pour le premier

passage : car on a décidé d’imprimer

une jolie frise d’étoiles dorées

sur les bandeaux rouges !

Tagué , , , , , , , ,

Gravons, bien au chaud, dans la cuisine, à l’école, et même dans l’atelier !

 

L’hiver, les ateliers sont bien froid, alors on y travaille peu. J’ai gravé dans la cuisine, bien au chaud à côté du poêle à bois. Parce que tout-à-coup, l’activité reprenait !

J’ai préparé une intervention dans une école, et j’ai présenté mon métier de graveur, et fait graver les élèves, ravis de cette pause ludique et artistique dans leur emploi du temps !

de-la-lino-au-lycee-de-n

 

Il me fallait une gravure supplémentaire pour l’Artothèque de Châteaubriant, alors j’ai gravé « S’en va » : trois personnages qui s’en vont ensemble.

Ensuite, j’ai gravé l’image qui illustrera l’affiche de la prochaine foire Saint-Jacques, ici Aux Touches : une coquille, un sous marin, une montgolfière : le thème étant les voyages extraordinaires au temps de Monsieur Jules Verne.

Enfin, j’ai imaginé, dessiné et gravé un pommier pour l’invitation au mariage de mon benjamin !

Aujourd’hui, je l’ai imprimée sur ma presse « Tip Top », une presse typographique séculaire, qui malgré son grand âge assure encore pas mal : la preuve, on a tiré 90 exemplaires du carton !

travaux-janv-fev-2017

 

Demain grand rangement (ça arrive!) pour que Samedi tout soit prêt pour la première journée d’impression en trois couleurs de l’affiche de la Saint-Jacques.

Je suis content, l’atelier sert à d’autres, et il se trouve ainsi une autre fonction, du genre éthique, sociale, amicale, dont on ressent bien le besoin en ce moment !

Tagué , , , ,