Archives de Tag: création

Steampunklinocut

Hé Hé, voici ma première gravure steampunk

J’étais steampunk et ne le savais pas !

Waaaaah !

Bon, si c’est récupérer de vieilles presses

les réparer, les modifier (un peu)

et les faire fonctionner, alors d’accord,

va pour ça !

Du coup je me suis un peu documenté,

et ma foi, ça colle assez bien  

avec ce que je fais en ce moment !

Par exemple,

on prépare la foire culturelle Saint Jacques,

sur le thème des voyages extraordinaires

et j’ai créé l’affiche, linogravé un ballon,

et un sous marin.

 ***

Et là, tout de suite,

j’ai encadré mon estampe qui imagine Jules Verne,

ici, Aux Touches, venant inspecter le site de la foire !

Et coup de chance imprévu,

mon voisin est venu me donner un vieux cadre

dont il se débarrassait : steampunk à souhait !

 

Tagué , , , , , , , ,

Les gens sur le pont, avec ciel nuageux !

Les gens sur le pont, avec ciel nuageux …

J’avais en tête l’image d’un ciel avec

des traînées blanches de nuages

quand j’ai commencé à graver mes « gens sur le pont.

Plutôt que d’utiliser la technique de la « plaque perdue »

j’ai pensé graver deux plaques,

imprimées l’une après l’autre avec un bon repérage.

Alors pour changer un peu (!)

j’ai utilisé un bon vieux contreplaqué,

un peu abîmé, dont j’ai retravaillé les fibres.

Pour compliquer un peu les choses,

je l’ai ajusté dans le bas pour qu’il s’insère

juste sous les pieds des gens.

 

 

 

Tagué , , ,

Les gens sur le pont

« Les gens sur le pont »

Une fin de journée ensoleillée,

des gens rentrent chez eux,

 j’en choisis trois dans la foule :

Je les photographie,

en attendant de re-dessiner.

Et comme l’encre de ma

précédente gravure tarde à sécher,

je grave la plaque, la prépare

pour l’impression, et la voilà,

imprimée le jour suivant !

 

 

Tagué , , , ,

Suite de la gravure du clair de lune

 

« Clair de lune aux nuages »

La suite : après le tirage

je reprend la plaque nettoyée

et reporte mon dessin en le

calant exactement sur

les premiers motifs gravés.

dessin-clair-de-lune

Ensuite commence la gravure

pour le deuxième passage.

Ici, il s’agit des nuages gris

dans la nuit noire : un

travail bien plus important

que le premier, dans lequel ne

figuraient que la lune et

quelques irisations

blanches !

debut-de-gravure

Tagué , , ,

Clair de lune aux nuages : linogravure à plaque perdue

 

Après m’être bien investi dans l’affiche

de notre Foire culturelle locale :

« La Saint Jacques »,

je reprend possession de l’atelier

et pars dans une nouvelle gravure :

« Clair de lune aux nuages »

C’est une estampe qui

figure la lune blanche

au milieu de nuages gris

dans la nuit noire :

Une gravure selon la technique

de « la plaque perdue » :

Je grave en premier la lune blanche

et les légères irisations

sur les nuages :

presque rien à enlever,

la gravure est simple,

mais l’impression c’est autre chose :

un énorme aplat gris : la technique

d’impression n’est pas la meilleure

pour ça …

Alors, patience, encrage méticuleux

et rectifications au coton tige !

J’ai tiré 21 exemplaires,et

demain je reprend la plaque et grave

tous les gris, pour imprimer en noir !

clair-de-lune-gris

 

Tagué , , , ,

linogravure de la caisse à outils

travail-en-cours-1

Travail en cours : la caisse à outils.

Dans la série des outils,

objets du quotidien,

il fallait bien que je grave aussi

la vieille caisse en bois

qui les transporte.

J’en ai juste enlevé quelques-uns,

et me suis installé à la lumière,

pour la dessiner,

directement sur le lino.

Cette fois, je grave par zones,

ici c’est assez évident,

chaque outil constitue une zone

à lui tout seul !

Je suis assez content du vilebrequin…

ravail-en-cours-2

Tagué , , ,

Stage d’automne à la bergerie

images-stage-oct-16

 

L’automne est arrivé , les feuilles dorées,

le ciel rougeoyant, la douce chaleur

du poêle à bois dans l’atelier,

mes stagiaires sont contentes.

***

On travaille dur, dans la bonne humeur,

la précision et aussi les rires.

Comme souvent, on crée, imagine,

et prépare dans la légèreté,

mais tout-à-coup, le silence.

***

La gravure commence, et avec elle,

la concentration, chacune

soudain seule, face à son oeuvre,

qui démarre doucement.

***

J’aime énormément ces moments

quand tout semble s’arrêter

pour nous maintenir

en pure création !

***

Et, comme l’atelier dure

trois jours, la parole

revient, avec les questions,

les remarques, les interrogations,

et les rires…

Tagué , , , , , ,

Le pédalier du vieux vélo

le-pedalier

Le vieux vélo devant l’atelier

– déjà gravé en vert –

m’appelle à nouveau.

Le pédalier et le protège chaîne

en aluminium terni

luisent faiblement sous

la lumière de l’automne :

linogravure 20/29 sur papier 30/40

Tagué , , , ,

Le vieux vélo rouillé de l’atelier

 

À l’entrée de l’atelier

un vieux vélo rouillé

accueille le visiteur !

D’innombrables fois,

il a été photographié,

regardé, observé, mais

jamais encore gravé !

 

***

C’est enfin fait, je l’ai

imaginé sous un soleil

brûlant, l’atelier et ses

pierres disparaissant

dans l’ombre, lui dans

la lumière du midi.

 

***

le-vieux-velo-de-latelier

 

Tagué , , , ,

Infidélité à la lino : la typo prend sa place !

 

INFIDÉLITÉ À LA LINO !

Aujourd’hui jpgraveur couche

de la typo

dans le lit de sa presse !

Ouille !

***

abécédaire 2

***

Je réalise un abécédaire

avec mes caractères en plomb.

Et comme les grand mères

d’autrefois, au point de croix,

je joue avec les couleurs :

***

abécédaire 3

***

Aujourd’hui, impatient de voir,

je fais rapidement des mélanges

et je teste vite :

Le résultat me plaît assez, mais

« Peut mieux faire ! »

***

abécédaire 1

 

Demain j’essaye en encrant

chaque caractère individuellement

dur dur, je n’ai pas assez

de petits rouleaux encreur

la nuit porte conseil

on verra !

Tagué , , , ,