Archives de Tag: gravure

Ma créativité en linogravure

Ma créativité : je venais de finir l’impression du « livre ouvert » et avais imprimé quelques feuilles de brouillon avant de nettoyer la plaque. Habituel. 
Ensuite, j’imprimais le visage d’une nouvelle gravure : « le visage de Joachim du Bellay » et de la même façon, j’imprimais quelques feuilles de brouillon avant le nettoyage de la plaque, et … 
J’avais utilisé le même brouillon que celui du livre, et cette double impression m’a sauté aux yeux : Du Bellay sortait du livre !
Alors le lendemain, impressions, réglages et voilà le résultat, totalement inattendu !

Tagué , , , ,

Un atelier de linogravure à l’atelier de linogravure !

Ce week end, un atelier pas comme les autres à La Bergerie, avec des participants qui toutes et tous pratiquent déjà la linogravure.

Alors ça allait vite, les dessins fusaient comme les idées, et curieusement, on a bien pris le temps de déjeuner ensemble !

On a dessiné, on a gravé, et surtout on a imprimé sur de vraies presses, avec des papiers différents.

Chacun est reparti … en laissant les gravures sécher, la tête bien pleine de tous les bons moments passés ensemble.

Tagué , , , , ,

la typographie revient en force dans la linogravure

J’ai gravé la bergerie « sens dessus dessous ». La lino me plaît bien, mais-mais-mais le démon noir ou l’ange blanc de la typo est venu me titiller l’esprit… Alors j’ai plongé dans les casses, réfléchi aux mots qui pouvaient venir, sans gêner l’image, et j’ai choisi un grand format pour moi : 50/70 cm. J’avais donc de la place et les mots sont venus facilement.

Tagué , , ,

2 Pies, 2 Socs : linogravure et haïku

Cet hiver, les pies jacassent, et volent on tous sens. Je suis à l’ordi, et par la fenêtre, je les aperçois, et commence vraiment à m’intéresser à elles. Un couple se pose sur une branche haute du grand chêne : elles se regardent et soudainement, regardent ensemble dans la même direction. Deux pies noires et blanches, les branches enchevêtrées et noires sur le ciel : tout cela est très graphique, une gravure s’imposera forcément, un jour. Mes photos dorment dans un coin de mes pensées. La gravure est en gestation, mais ne naît pas encore ! Il me manque inconsciemment un déclencheur, comme une histoire qui commence, mais dont on ne possède pas la fin … Et c’est au printemps, quand les agriculteurs commencent à labourer que doucement les pies et les charrues s’assemblent dans mon esprit. Et voilà, les deux pies vont rencontrer sur ma gravure les deux socs improbables aujourd’hui d’une charrue d’autrefois. Alors ça va très vite, je dessine, gomme, assemble, découpe et mon projet prend forme. La gravure pourrait être un jeu d’enfant, mais je désire beaucoup de branches autour des pies, et beaucoup d’herbes folles autour des socs. Et dans l’espace laissé libre entre l’arbre et les herbes, un petit poème à la façon des haïkus japonais prend sa place, composé avec une vieille police de caractères un peu usagée.

Tagué , , ,

Les fleurs de la Bergerie

Enfin, le premier tirage de ma nouvelle gravure : « Les fleurs de la Bergerie », une plaque de 29/39cm sur papier 170g blanc ivoire de 40/50cm

Tagué , , , ,

Compétition : deux crocodiles et une seule rose !

J’ai gravé une plaque avec un crocodile et des roses … En jouant avec les brouillons du crocodile et des roses, j’ai associé deux cocos « tête-bêche » et mis la rose la plus petite au milieu du cadre ainsi formé.

Il a fallu calculer précisément les emplacements pour obtenir une symétrie parfaite, et bien centrer la rose.

J’appelle cette composition « compétition » : quelque chose d’assez courant actuellement !

Tagué , , , , ,

Après l’expo Des Forges de Moisdon de la lino

Mon expo dans la grande halle du site des Forges à Moisdon s’est achevée dimanche.

Des rencontres vraiment intéressantes, des visiteurs venu tout exprès pour l’expo, c’était vraiment bien !

Alors, mardi démontage, et balade dans les sentiers environnants pour un au revoir un peu nostalgique : comme souvent quandun moment fort s’achève, et que les gens étaient accueillants !

De retour à l’atelier, avec un peu de rangement, balayage, et classement d’estampes. Et aussi, surtout, la reprise de ma gravure : « le crocodile et les roses » et un travail un peu fastidieux : les« grains » de la peau rugueuse.

Ce matin, tout est prêt pour l’impression, j’ai isolé les roses, et les ai un peu éloigné du croco. J’encre en noir, sur papier blanc, avec des essais de « gris » par utilisation du « manque » d’encre : c’est-à-dire, sans ré-encrer la matrice.

Tagué , , , ,

Pensive assise

Après une longue linogravure en plusieurs couleurs, « le bois ses machines et leur maître », je repars sur un projet plus modeste, mais, mais, mais, tout aussi porteur de surprises !

Ce ne sont pas les mêmes, ici : il s’agit de graver du sapin, un bois « tendre », mais avec des veines parfois tendres, parfois dures, et aussi du fil.

Je désire une impression assez rude, bien marquée, avec un veinage apparent, et des accidents liés à la nature de ce bois.

Je vous présente le « travail en cours » de « pensive ».

Tagué , , , , ,

Mes nouvelles linogravures !

Voici mes nouvelles linos : réalisées pendant le confinement ! Du rêve, du doré, des livres !

Je vous indique le prix de chacune franco de port pour la France si vous êtes intéressé(e) :

Si vous en désirez une, un mail de commande et un chèque du montant à mon adresse :

406 la Bergerie 44390 Les Touches après confirmation de ma part, et c’est fait, je vous envoie la gravure par la poste.

« Attraper la lune » format 30/40 sur papier 170g ivoire en trois couleurs coût : 76 €

 » La Pêche dorée » format 30/40 cm papier 170g en trois couleurs coût : 86 €

« Semailles » linogravure en noir et blanc sur papier 180g 30/40 cm coût 81 €

« Rêve de lectrice » gravure en noir et blanc sur papier 170g, 40/30 cm. coût 81 €

« Des livres et toi » gravure en noir et blanc sur papier 180 g 40/30. coût 81 €

Tagué , , ,

Reprise des stages de linogravure dans le respect des règles sanitaires

Comme vous le savez, j’organise quelques stages par an à l’atelier, au milieu des presses, des encres, des gouges et du papier !  Un stage dure désormais deux jours consécutifs, du samedi au dimanche, et de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

 Il s’adresse aussi bien au débutant qu’au linograveur déjà pratiquant. Le premier jour, on grave une plaque de moyen format : 10 cm / 15 cm environ. Le deuxième jour on termine de graver et on passe à l’impression, sur presse ou à la main. Le tarif est calculé sur la base de 75€ par jour (150 € les deux jours).

Le papier et les encres sont fournis, l’outillage est prêté, on repart avec plusieurs exemplaires de sa gravure, une gravure de chacun des participants, et une gravure de l’artiste ! On déjeune ensemble à midi, et des chambres d’hôtes à proximité immédiate de l’atelier permettent de demeurer sur place les trois jours.

L’ inscription se fait par téléphone, mail ou par la poste, et devient définitive après réception d’un chèque de 75 € à mon ordre : Jean Pierre Coasne, 406 La Bergerie, Route de Trans sur Erdre, 44390 LES TOUCHES tel. 02 40 72 41 41 ou 06 40 07 41 96 et  jp.graveur@orange.fr.

Les dates des prochains stages :

Samedi et dimanche : 26 et 27 Septembre 2020 

Samedi et dimanche : 24 et 25 Octobre 2020

Tagué , ,