Archives de Tag: gravure

Linogravure au château de Goulaine

Une virée au château de Goulaine !

Après avoir harpe-hanté dans tous les sens le château de « La Groulais » de Blain, j’ai redécouvert le château « de Goulaine » pour une escapade JEMA : Les Journées Européennes des Métiers d’Art.

Histoire de présenter, expliquer, démontrer mon métier aux multiples facettes, d’artiste – créateur – graveur – imprimeur … d’images, ou « d’ymaiges », château renaissance oblige !

jean pierre jema.jpg

Le temps, d’un caractère plutôt maussade, faisait mauvaise impression …  Mais il n’a pas découragé les visiteurs, nombreux, intéressés, quasiment impliqués parfois. Alors, parmi les autres artisans d’art et artistes présents, j’ai imprimé, un peu gravé, et beaucoup parlé, expliqué, et aussi sans aucune gravité, bien ri aussi !

les imprimeurs ravis.jpg

À un moment deux anciens confrères se sont emparés du stand et ont expliqué à leur façon le métier, riants et confiants, parmi les airs réjouis des visiteurs, heureux de voir un instant l’artiste dépossédé de son propos !

Mes déclinaisons sur la harpe ont d’abord intrigué puis amusé, et enfin vraiment intéressé le public, qui a « joué » à découvrir d’autres jeux !

mes visiteuses d'un autre siècle.jpg

Enfin, sans malice aucune (vous me connaissez!) j’ai exposé mes trains, mes locos, et clous de l’expo, « le retard du chef de gare » et « la charmeuse de train » sans que quiconque y voie le moindre avis sur le devenir des chemins de fer français !

Publicités
Tagué , , , , , , , ,

Pouce de graveur

Hello !

Généralement quand un graveur se fait mal, c’est avec un outil tranchant. Ben non, pas cette fois : hier soir, en sortant le pain du four, j’ai lâché le torchon, et mon pouce s’en souvient encore ce matin.

Je voulais évidemment graver … Mais je suis gaucher, j’ai pris le pain de la main gauche et j’ai bien abimé mon pouce gauche alors …

Je vais essayer de graver quand même : parce que le dessin est fini, que le projet me plaît bien : il s’agit d’une gouge qui grave le château de Blain dans lequel j’organise la Journée de l’Estampe le 26 mai.

 

la gouge du château.jpg

 

Il y a le temps (air connu) mais, mais, mais, cette linogravure doit illustrer l’affiche de la manifestation, alors, avec le temps de graver, de faire les essais, de composer l’affiche au musée, de la faire sécher, et de la distribuer, le temps brusquement se comprime ! Bon promis, je ne me coupe pas, ni la main, ni les doigts !

Autrement, je pense encore aux Harpes, et « la harpe hantée » me tente bien.

Je prépare aussi une linogravure sur le thème de  « l’ombre et la lumière »  pour une future expo cet été.

Tout va bien !

Tagué , , , , ,

Une Harpie en linogravure

Je participe à un festival consacré à la harpe, et mes  gravures  actuelles sont guidée par le thème des harpes-animaux, alors, après avoir créé la « K-harpe » je travaille sur la « Harpie ».

C’est ma troisième gravure de harpes, et ma main s’est « faite » à la gravure des cordes, comme le format est plus petit, je n’ai pas rencontré de difficulté ici.

Le dessin a vite progressé pour arriver à ce que je désirais : mais c’est quand même l’impression des premières estampes qui a confirmé mon choix initial.

La linogravure fait 10/12 cm imprimée sur une feuille de 180g/cm2, de 18/24 cm, encre « vignette » noire, tirée sur presse Vandercook 62/90cm, un peu de luxe pour un si petit format !

la harpie mars 2018

Tagué , , , , , , ,

Patrimoine, Château, typo, offset et linogravure

 

Bonjour !

Dimanche 17 Septembre, je suis au Château de Blain !

C’est la journée du patrimoine, et en plus, c’est mon anniversaire !

On a fêté ça dans l’atelier de l’imprimerie ancienne, au milieu des presses, des massicots, et des casses d’imprimerie.

J’ai réalisé la première estampe en public de ma jolie nana joliment bronzée, allongée sur la plage, sous un parasol, avec comme titre « l’île au trésor » mais … protégée par … un fil de fer barbelé !

Chacun y est allé de son interprétation, mais ce qui ressort de tout ça c’est qu’une jolie fille est un trésor à protéger 

***

Et en fin de journée, chacun était d’accord pour préférer la typographie à l’offset. En effet, mon histoire de professeur expliquant à chacun de ses étudiants la différence entre les deux a bien plu :

Imaginez : une jeune femme met son rouge à lèvres, l’essuie avec un mouchoir en papier, et le pose sur les lèvres de son ami, en disant : ça, c’est l’offset !

Puis, la même jeune femme met son rouge à lèvres sur ses lèvres, et cette fois-ci, les presse fortement sur les lèvres de son ami , en disant : ça, c’est la typographie !

Curieusement, tous les publics étaient d’accord pour préférer la deuxième option ! Alors, vive la typo, la gravure en relief, et l’imprimerie manuelle !

Tagué , , , , , ,

Dimanche 17 septembre, journées du patrimoine, la lino au Château de Blain

Bonjour !

Dimanche 17 Septembre, pour les journées du patrimoine, je me déplace avec mes linos au Château … de Blain, évidemment, puisqu’au rez-de-chaussée, le musée de l’imprimerie ouvre ses portes avec animations et démonstrations d’impressions.

Pour tout ça, j’emporte une nouvelle oeuvre, jamais encore imprimée, et qui attendait sagement à l’atelier une occasion. Je prend le risque de réaliser la première estampe en public, alors que j’ai prévu une gravure avec au moins quatre couleurs !

Il s’agit d’une jolie nana joliment bronzée, allongée sur la plage, sous un parasol, avec comme titre « l’île au trésor » mais … protégée par … : à découvrir sur place !

Tagué , , , , , , , , , , ,

Exposition « gravures d’existence » à l’office de tourisme de nort sur erdre

Pendant tout le mois de Juillet, j’expose ma série de gravures « Existences » à l’Office de Tourisme de Nort Sur Erdre, sur le petit port fluvial.
Samedi dernier c’était le vernissage dans une bonne ambiance, chaleureuse et conviviale.
Alors, jusqu’au 31 juillet vous pouvez découvrir cette exposition, et même vous procurer une gravure si vous le désirez !

Tagué , , ,

Un linograveur fête l’estampe !

Cette année, pour la fête nationale de l’estampe,

j’ai choisi de quitter l’atelier,

l’espace d’un long week end !

Vendredi et samedi, j’ai regagné

le musée de l’imprimerie de Blain,

dans le château médiéval,

pour expliquer ce qu’est l’estampe aujourd’hui.

Le public très divers était fort intéressé par le lieu,

un château ! les machines : surtout la linotype,

et quand même aussi, la gravure.

J’étais accompagné pour tout cela

par trois bénévoles du musée,

et par Véronique, graveure sur cuivre.

Le soir lors d’un « moment de convivialité »

l’ambiance fut encore plus festive, avec

les représentants de la municipalité,

les amis, et les partenaires

 Perso, j’ai du terminer l’after assez tard

après que le soleil se soit couché.

Le dimanche, je suis allé à Nantes,

dans l’atelier de Elsa Saîsset,

près de Ste Thérèse.

Malgré la pluie, le public s’est décidé

à venir l’après midi, On a beaucoup parlé,

un peu expliqué, et surtout en fin de journée,

on a imprimé au gros rouleau  de béton

apporté par Elsa.

Ce n’était pas un rouleau compresseur,

mais ça valait le coup, et ça viendra,

le « petit » rouleau nous a mis en appêtit ! 

Tagué , , , , , , , ,

histoire de boite linogravée

 

Une histoire de boites !

Mais cette fois, en linogravure !

Il y a quelque temps, ma caisse à outils

traînait à l ‘entrée de l’atelier, sous le soleil,

je l’ai dessinée et commencé à graver,

puis passé à autre chose, et maintenant,

comme je n’ai pas gravé depuis longtemps,

je m’y suis remis,

et me suis rendu compte du format de la plaque :

30/40 cm, pour moi c’est grand !

Mais j’en suis venu à bout,

et j’ai ajouté mes petits points blancs,

qui sont actuellement comme ma signature passagère !

 

 

Tagué , ,
Publicités