Archives Mensuelles: avril 2012

La Belle Endormie : encore une linogravure de lectrice

Chut !

Je reprend doucement la gravure,

mes mains surprises, ne disent rien,

instants subtils,

où l’attention se porte autant sur l’outil,

la gravure, et les mains.

Je ne connaissais pas cette ambiance,

d’habitude, la fatigue est surmontée,

et le travail avance, sans y penser plus que ça !

Donc je reprends, et ça se passe plutôt bien,

ma lectrice est plutôt élégante,

je ne dérape pas trop,

sauf quand il fait vraiment trop froid,

et que le lino est décidément trop dur !

Je grave sur un linoléum contemporain :

en réalité un « sandwich » composé de trois couches :

un lino très fin collé sur un médium,

lui même collé sur une couche de liège.

Une matière formidable :

rigide sous l’outil,

un lino à la texture très fine,

et un coût acceptable !

Comme le format de la gravure est assez grand,

je décide d’imprimer sur un format « Raisin »

50 x 65 cm pour avoir de grandes marges,

et le résultat est à la hauteur !

***

Publicités
Tagué , , ,

Impression de l’affiche de la Saint-Jacques

Parfois, dans notre monde de rentabilité,

un peu de bénévolat c’est bien !

On avait décidé il y a un an

que je réalisais l’affiche de la foire de la Saint Jacques,

qu’un groupe de passionnés d’histoire et de culture

voulait ressusciter sur la commune.

Le moment est venu et c’est parti :

tout d’abord la linogravure d’une coquille St Jacques,

évidemment,

même si le lien avec les festivités n’est pas certain.

Ensuite, la typo de l’affiche en Vendôme,

jolis caractères très élégants,

qui passent bien avec l’ambiance de l’affiche.

Et aujourd’hui, rendez vous à 9 heures à l’atelier

pour une impression très conviviale,

et la découverte d’un travail passionnant pour certains,

sans recherche forcenée

de rentabilité, ou de vitesse,

mais l’objectif d’arriver à une bonne qualité de finition,

et une quantité suffisante,

dans une véritable ambiance de camaraderie.

Je ne sais pas de quoi nous étions le plus content,

du résultat, de la journée, des échanges,

des rencontres, peu importe, puisqu’on a eu tout ça !

 

Tagué ,

Le bébé et la linogravure !

En voilà un titre !

Pourtant l’arrivée d’un bébé,

arrête le temps,

oblige à se poser,

penser, méditer, réfléchir,

sur la vie, les valeurs, le moment présent.

Notre petit Léonard à plongé

dans notre monde, et depuis,

j’oublie les tracas du quotidien,

les bobos, même aux mains,

les interrogations, et

forcément, je pense à lui,

pensées sereines,

pensées banales,

simples pensées.

Alors, en revenant d’être allé le voir,

j’ai bondi sur mes outils,

et l’ai gravé sur le champ,

puis ai typographié son nom

pour un carton de naissance !

J’oublie que j’ai mal aux mains,

et repars de plus belle dans les

gravures de mes lectrices,

la prochaine sera une belle endormie :

j’ai saisi Cathy allongée sur le sofa,

et depuis, dessine et redessine,

m’éloignant de plus en plus de mon modèle :

Je fais une pause,

demain bénévolat, avec les copains :

on va imprimer ici une centaine d’affiches

pour la fête locale de la Saint Jacques !

***

 

Tagué , , , ,