Archives de Catégorie: Revue de presse

Mes ponts en gravure : article de presse, ouest france

les ponts en gravure à la galerie rive de loire ouest france

Publicités
Tagué ,

Linogravure, expositions, escalier !

 Même si la linogravure somnole un peu à La Bergerie, tendinite oblige, les activités vont bon train : l’exposition à la bibliothèque Des Touches s’est achevée, et s’est retrouvée aussitôt à Nort sur Erdre pour participer à la soirée de clôture du festival polyglotte.

Comme j’avais envie de changer un peu, j’ai carrément opté pour un format géant : réaliser l’escalier de la maison de mon petit dernier : on a fait les entailles des marches : 200 mm par 36 et 25 de profondeur : ça change de la linogravure ! Surtout 15 marches, ça fait 30 entailles !

Tout s’est bien passé, l’objet est opérationnel ! et je vais maintenant travailler à une nouvelle gravure « lectrice » : j’ai en projet une plongée dans un livre : à suivre !

Tagué , , ,

Un peu de publicité pour la linogravure

Une nouvelle revue locale édite son 4° numéro

et l’office du tourisme  de Nort m‘a proposé

d’y faire paraître un article :

le voici !

Et voici l’affiche des Portes Ouvertes 

et la même sous la presse !

Et avec tout ça, j’arrive quand même à graver

et ma nouvelle estampe

« à quoi pensent les New Yorkais ? »

avance gentiment :

Exposition de juillet à Nort sur Erdre

 

 

 

Ouest France   lundi 4 juillet 2011

L’art prend l’air à la bergerie, suite

Et voilà, c’est déjà fini !

Comme à chaque fête qu’on organise,

les préparatifs s’allongent, et quand vient le moment,

il passe à toute vitesse !

 Alors … revenons un instant sur ce temps trop rapide :

Tout à commencé vendredi matin avec un article de presse :


Puis on a continué avec des chansons :

ce soir là, pratiquement tout mes invités

ont répondu à l’appel,

on a accueilli officiellement TIP TOP

ma nouvelle presse, avec les « autorités »:

le maire de la commune

et même à la surprise de beaucoup, le député

qui a fait le déplacement pour voir ce qu’un artiste graveur

pouvait bien faire dans son atelier !

Et puis, on a chanté

on a bu on a mangé

et ça s’est terminé bien tard.

***

Les lendemains

furent consacrés à l’accueil du public,

aux démonstrations d’impression et de gravure,

j’ai parfois eu du mal à émerger de l’atelier.

On a eu tant de visiteurs en même temps

que l’appareil photo est resté dans son coin, inactif !!!

En résumé, c’est épuisant,mais le public réagit tellement,

qu’on se doit de recommencer !

***

Tagué , ,

La main, l’intelligence et le coeur …

C’est le changement d’année,

des instants propices à la réflexion,

sur le temps qui passe, et les projets d’avenir.

C’est  le moment que choisit

le journaliste de Ouest France

pour m’interroger sur mon activité :

Témoignage

Jean-Pierre Coasne, fort de sa sensibilité artistique et doué d’une compétence pédagogique, renoue, dans son atelier de la Bergerie, avec la réalité des choses simples en pratiquant la gravure.

« Quand je fabriquais des jouets en bois, à Noël, c’était l’exubérance des journées de travail bien longues et le plaisir de faire plaisir. Aujourd’hui, cette période est plus calme, détendue. J’ai arrêté la fabrication de jouets en bois quand la concurrence des pays asiatiques est devenue trop forte.

J’ai eu l’opportunité de trouver un travail d’enseignant en communication. Comme on ne s’improvise pas vraiment prof, j’ai passé une licence de sciences de l’éducation et j’ai enseigné, pendant douze ans, la publicité et la communication.

J’ai, à nouveau, changé d’orientation quand, la crise venant, mon école a licencié ses profs. En 2006, je me suis retrouvé, douze ans après, dans l’atelier de mon premier projet, cette fois pour graver le bois, le lino et le contreplaqué.

Aujourd’hui, je renoue avec mes racines. Mon père et mon grand-père étaient ébénistes, mes tantes sculptrices sur bois. Toute mon enfance a été baignée de copeaux, de bois et d’histoires d’artisans.

J’ai eu la chance de suivre une formation de graveur. Ce qui aurait pu être un loisir s’est transformé en une véritable activité. Je me réalise pleinement dans cet art d’autant que je développe, depuis cette année, des stages à l’atelier et des animations à l’extérieur. Cette facette de mon activité vient combler le manque de contacts et la solitude de l’atelier. Elle me permet de continuer à transmettre mon savoir.

Comme j’ai eu la chance de rencontrer des professionnels de l’imprimerie, quand j’étais professeur de publicité, j’ai noué des contacts et appris aussi beaucoup auprès d’eux. Maintenant que je pratique la gravure, je l’associe à la typographie matérielle : j’utilise des presses typographiques et des caractères en plomb, mais aussi en plastique et en bois, avec les enfants.

Après avoir gravé des paysages, des images de la ville, j’y ai peu à peu introduit les gens. Ma gravure s’oriente désormais vers la vie, l’humain, le social. J’associe à mes gravures de courts textes, provenant de la vie quotidienne, de mots d’enfants, de réflexions sur notre époque. Pour les fêtes de fin d’année, j’ai réalisé des cartes de voeux en utilisant des personnages gravés, à l’occasion d’animations avec des enfants.

À l’heure d’internet, du multimédia, de l’informatique et d’un monde de plus en plus virtuel, je crois qu’on ressent tous le besoin de renouer avec la réalité des choses simples. »

Contact. Atelier de Jean-Pierre Coasne, la Bergerie, route de Trans-sur-Erdre, 44 390 Les Touches ; tél. 02 40 72 41 41 – jp.graveur@orange.fr.


Tagué , , , , ,

Exposition Empreintes et Mémoire à Pont-Scorff

à  Pont Scorff

dans le Morbihan

Près de Lorient

la Cour des Métiers d’Art

ouvre son espace à 4 graveurs

chacun avec son style,  sa technique

particuliers : Ellem grave le plomb, MH Lorcy

le plexiglas, MF Hachet de Salins imprime colle et grave,

et moi même je présente la linogravure et la gravure sur bois.

le vernissage s’est déroulé vendredi 1° octobre

et l’expo dure jusqu’au 14 novembre

Le télégramme s’est fait l’écho

de notre manifestation :

Et aussi Ouest France :


Tagué ,

Exposition de linogravures à Oudon

A Oudon en bord de Loire, l’atelier des arts

au 57 rue Alphonse Fouschard

ouvre ses portes à la linogravure !


Le cadre est splendide, et la place ne manque pas


avec deux autres artistes nous exposons pendant 15 jours,

et les samedi et dimanche 7 et 8 Août je propose une animation :

l’impression de linogravures sur presse typographique.

La presse locale bien relayée

s’est faite l’écho de notre expo :

et Ouest France me consacre

un article bien documenté :


pour l’occasion j’avais fait un tirage spécial :

amis visiteurs :

expo visible jusqu’au 15 août

avant de me retrouver au croisic :


Tagué , , ,

Expo de sucé : article de presse

« Presse Océan »

Tagué ,