Archives Mensuelles: novembre 2011

Bientôt des gravures, des linos, des estampes de New York. Maintenant des photos de « mon » New York

Voilà, moi qui suis très bavard, je vais laisser les photos parler toutes seules !

 Bye bye New York, see you later !

Publicités
Tagué , , ,

Nouvelle gravure : À quoi pensent les New Yorkais ?

Retour de New York oblige :

Une gravure des gens de là-bas !

Mais à quoi pensent-ils, dans leur grande ville ?

Je dessine, dessine, encore et encore,

des visages, des attitudes,et forcément, la « skyline ».

je pense au format du papier, à celui de la plaque,

et aussi au texte qui accompagnera l’image

J’ai comme d’habitude détouré à la scie à chantourner le haut de la gravure :

Si je veux mettre du texte ici, c’est possible

pour l’instant,  je garde l’idée de le placer sous l’image : on verra…

Voilà, je commence à peine à graver le lino,

et je crois que mon dessin va me garder longtemps

à la table de l’atelier :

Tagué , ,

lino engraver back to france : linograveur, le retour !

Et voilà, c’est fini, les états unis,

mais la tête encore dans les étoiles,

je retrouve  un peu étonné le calme extra …

… ordinaire aujourd’hui de la campagne bergerienne !

L’atelier semble s’être pétrifié : rien ne bouge là dedans !

Après cette immersion dans la big apple, chez les-américains-américains,

l’atterrissage se fait en douceur, plein de projets en tête, alors qu’en repartant

j’avais l’impression que rien n’existait plus après !

en attendant, un petit lot d’images

inorganisées :

Tagué , ,

Un linograveur a New York suite 2

Des musees, des musees, encore encore

Les yeux emplis d’images, de couleurs

Des rues, des rues, des avenues 

Des pieds qui marchent a ne plus s’arreter

Des artistes plein la tete

La vie aussi, de la rue, du metro, du bus

Des moments partages avec eux

Les New Yorkais et kaises

qui marchent qui marchent qui marchent

Un de-pays-ement total

Je me souviens :

« En voyage ne t’emmene pas avec toi »

et surtout :

« Le vrai voyageur ne sait pas ou il va »

Je m’y essaye, et parfois y arrive !

Quelques images pour finir cet article :

et aussi celle-ci

Quand je laisse ma petite-niece

jouer avec mes cheveux !

Tagué , ,

Un linograveur a New York, suite :

Hello !

Entre les musees, les galeries, les plongees entre les buildings,

l’immersion dans la ville se prolonge

le temps est superbe pour le visiteur :

ciel bleu, air frais, soleil eclatant.

Hier le MOMA, tres attendu,

et epoustouflant :

mes impressions encore a chaud :

etre profondement impregne de ce que je vois

la typo omnipresente sur deux etages

les textes, le papier, les mots

l’impression d’etre en harmonie

et aussi dans une longue genealogie

de createurs, d’artistes, 

d’artistes d’esprit, de coeur et de mains.

J’arrete la, 

et laisse une photo de « gens »,

eux qui me paraissent si importants :

j’ai dit que j’arretais la,

mais avant, une anecdote au MOMA :

perdu dans la contemplation d’un tableau complexe

de l’artiste De Kooning,

j’entends une douce voix feminine 

qui semble s’adresser a moi :

j’ecoute et la regarde :

sous savez quand on est a l’etranger

et qu’une longue seconde s’ecoule

entre la question et votre reponse :

« Vous ne comprenez pas ce que je vous dit ? »

Si, but I’m french, so I need a moment…

Elle eclate de rire [she laughs]

Elle suit des etudes d’art, elle est venue

etudier les oeuvres de De Kooning

s’est demande ce qui m’a arrete devant celle-ci

me dit qu’elle apprend aussi « printing »

vous devinez donc que malgre

mon langage approximatif

on  parle d’art, peinture, gravure et impressions !

Tout ce que j’aime ici :

le contact facile, les yeux grands ouverts !

[desole pour les accents, mon clavier est americain !]

Tagué , ,