Archives Mensuelles: janvier 2014

ESTAMPES MINIATURES

En ce début d’année, ici, à la Bergerie,

je me consacre aux estampes de petit format.

La gravure a aussi connu son âge d’or

dans l’illustration de livres,

avec des petites images .

Comme je possède une petite fraiseuse pantographe,

j’ai eu l’idée de transformer

certaines gravures de moyen format,

telles les 20 par 30 cm en petits formats de 10 par 15,

puisque mon pantographe permet

la réduction de moitié :

caty lit

Pourquoi faire cela ?

J’ai plein de raisons, et d’envies, en vrac :

* un petit livre d’artiste

centré sur mon cher thème de la lectrice,

et il me faut des petits formats,

* jouer avec les possibilités offertes par la machine,

* changer ma vision des choses,

plus petit, plus grand, ce n’est plus pareil !

*

J’ai commencé avec ma « lectrice dans les prés »,

qui devient « caty lit »

avec ou sans son arbre

en noir ou en couleurs, 

 oh !

J’ai aussi rétréci « Oh le chat »

qui devient simplement « Oh ».

 Ce qui est passionnant,

* c’est de reprendre « à la main »

chaque matrice, puisque la machine

offre imparfaitement ce que je recherche,

* c’est d’imprimer de tous petits formats

sur une grande presse,

* c’est jouer avec la précision

dans la gravure,

avec l’onctuosité de l’encre,

avec le choix du papier et de son grain.

*

Suite à cela, je me suis mis à graver

directement des petits formats :

 je travaille en ce moment sur Audubon,

qui est le thème de notre prochaine

Foire Saint Jacques du 11 mai prochain,

et je suis « dans les oiseaux » !

oiseau st jacques

Alors, j’ai gravé un Geai bleu

pour notre affiche, mais dans un format

plus grand, en essayant d’utiliser

la même technique.

*

Je reviens aux petits formats :

j’ai gravé une Aigrette, et comme

je voulais avoir deux couleurs,

l’aigrette d’un coté, et son cadre

de l’autre, j’ai détouré l’oiseau

à la scie à chantourner, 

tout en gardant le cadre intact :

aigrettes

Ensuite, j’ai collé l’oiseau sur

le support en bois, et j’encre séparément,

l’oiseau et le cadre qui vient

s’encastrer précisément sur le Geai.

*

Je suis, je pense, aux limites de ce que

mes outils, mes machines et mes yeux

acceptent de faire, mais pour

l’artiste, le jeu en vaut la chandelle,

et ici encore, le cheminement m’apparaît

tout aussi important que le résultat.

Publicités
Tagué , , , , ,

2013 en révision

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2013 de ce blog.

En voici un extrait :

Le Concert Hall de l’Opéra de Sydney peut contenir 2.700 personnes. Ce blog a été vu 28  000 fois en 2013. S’il était un concert à l’Opéra de Sydney, il faudrait environ 10 spectacles pour accueillir tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.