Archives de Catégorie: stages

La vie de l’atelier de la Bergerie

Quoi de neuf à La Bergerie ?

Eh bien, après les journées du patrimoine au Château de la Groulaie à Blain (350 visiteurs) je retrouve l’atelier avec plaisir !

J’ai deux objectifs en rentrant de Blain : d’une part imprimer la page de titre d’un petit livre d’artiste que je suis en train de réaliser avant mercredi soir, d’autre part ranger et nettoyer complètement l’atelier pour le stage qui démarre vendredi.

Hier j’ai donc imprimé trois couleurs en même temps, avec des motifs très près les uns des autres, il a fallu ruser ! Et démonter la composition à chaque impression, pour encrer séparément les pièces : un peu acrobatique, mais après quelques tâtonnements pour empêcher les caractères de tomber, le système fonctionne !

Ce matin, rangement, balayage, nettoyage des vitres et hop un atelier tout neuf : c’est un aspect collatéral des stages, trois fois par an, nettoyage de fond en comble !

Publicités
Tagué , ,

Stages de l’été

Bonjour,

Vous qui me suivez depuis quelques années, peut-être êtes vous tenté par un atelier de trois jours ici, à La Bergerie, Aux Touches.

Le prochain stage se déroule les vendredi 27, samedi 28 et dimanche 29 Septembre, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

  1. Le premier jour, nous abordons les bases de la gravure, par la réalisation d’une carte d’artiste de petit format : on dessine, on grave et on imprime dans la journée !
  2. Le deuxième jour, c’est un peu plus orienté vers la technique : on prépare une plaque plus grande, et on consacre toute la journée à la gravure.
  3. Le troisième et dernier jour, on s’intéresse à l’impression, sur les presses professionnelles de l’atelier, sur presses d’amateur, ou même à la main avec les outils correspondants, on compare aussi les papiers et les encres.

Il reste deux places pour le stage de septembre, limité à 4 stagiaires.

Vous pouvez vous inscrire dès maintenant, par mail, par téléphone ou par courrier postal !

À bientôt de se revoir.

Tagué , , ,

Quoi de neuf à L’Atelier de la Bergerie ?

Tout d’abord , il y a eu les vacances scolaires, et donc les petits enfants à l’atelier : pour dessiner, graver, et même faire une composition typographique d’un poème de Jacques Prévert ! 


Ensuite, une amie graveuse est venue s’initier à la typographie d’affiche et on en a réalisé et imprimé une, format raisin, avec de bon gros caractères en bois : de l’antique et de l’égyptienne, pour une médiathèque.




Et aussi, Olympe (de Gouges, forcément) a fait une entrée remarquée à la maison et à l’atelier : elle adore bousculer tout ce qui traine sur les étagères.


Quant à moi, j’ai imprimé ma nouvelle gravure « la sieste » en noir et gris du papier.


Pour finir, l’équipe de la Saint Jacques est venue imprimer la typo de l’affiche de la prochaine fête : une journée à imprimer, malaxer les encres,

retoucher les affiches une par une pour des ajouts rouges …

monter et descendre l’escalier pour les accrocher à l’étage.

Tagué , , ,

La linogravure sort de l’atelier

Bonjour !

Des nouvelles de l’atelier :

Tout d’abord, les Journées Européennes du Patrimoine :

– Je serai à Blain, au château de la Groulais les 15 et 16 septembre pour une animation à l’Atelier-Musée de l’Imprimerie.

la-groulais.jpg

– Mes gravures seront avec d’autres oeuvres artistiques dans les vitrines des rues du centre de Châteaubriant, du 15 au 23 Septembre et vous pourrez y découvrir  « Mon araignée » – « Mon Art régnait »  dans les vitrines de la médiathèque ! et ma toute nouvelle estampe :« Benedictus » à la Maison de l’ange, rue de Couéré.

jep châteaubriant 2018.jpeg

Ensuite,

-Je serai à nouveau à Châteaubriant le samedi 29 septembre pour une animation démonstration à la Halle de Béré alors du Salon du Livre avec à la fois mes stagiaires et les collègues de l’atelier-musée de l’imprimerie.

salon livre châteaubriant 2018.jpg
Tagué , , , , , , ,

Stage de linogravure, l’été à la bergerie

Comme chaque année, j’ouvre mon atelier aux personnes qui veulent s’initier à la gravure en relief : sur lino : la linogravure, ou sur bois : contreplaqué et médium. Et cette année, j’organise un stage pendant les vacances scolaires : enseignants, profs, administratifs de l’éducation, c’est l’occasion de plonger ses mains dans le lino, les encres et le papier !

Le prochain stage se déroule du 20 au 22 Juillet, vendredi, samedi et dimanche. 

Le premier jour, nous abordons les bases de la gravure, par la réalisation d’une carte d’artiste de petit format : on dessine, on grave et on imprime dans la journée !


Le deuxième jour, c’est un peu plus orienté vers la technique : on prépare une plaque plus grande, et on consacre toute la journée à la gravure.

stage-a.jpg
Le troisième et dernier jour, on s’intéresse à l’impression, sur les presses professionnelles de l’atelier, sur presses d’amateur, ou même à la main avec les outils correspondants, on compare aussi les papiers et les encres.

Il reste des places pour ce stage et les suivants. Ne tardez pas trop , je prend les inscriptions dans l’ordre des contacts,

Benedictus-a.jpg

Tagué , , ,

linogravures : Dans les prés, Isadora et Benedictus

Un stage très cool s’achève à l’atelier : Lou ma petite fille s’est remarquablement investie, en décidant de me faire une gravure, précise, aux traits nerveux : une « locomotive fantasy ».

loco fantasy.jpg

Yann l’autre stagiaire s’est lancé dans la gravure d’une coquille Saint Jacques, qui lui a rappelé ses longues marches récentes, et d’une marine représentant des marins pêcheur calfatant leur bateau : une œuvre très graphique !

calfatage.jpg

Pour moi, une reprise créative, je dessine, beaucoup, et j’ai maintenant trois plaques presque prêtes à être gravées :

    • « la lectrice dans les prés », en grand modèle : une plaque de 30 par 40 cm. C’est une de mes images fétiches : les femmes en parlent tellement mieux que moi !

      cathy dans les prés n&b.jpg

    • « Isadora », dont l’écharpe prise dans des engrenages menaçants, risque de l’étrangler, mais finalement sauvée par une paire de ciseaux !

      isadora .jpg

    • Benedictus, une minuscule chorale sous l’immense colonnade d’une église imaginaire : la montée des voix vers le ciel !

benedictus 3.jpg

Je vais pouvoir passer des heures à graver, moi qui n’ai rien créé depuis trop longtemps !

Tagué , , , , , ,

Bientôt un stage à la Bergerie

Comme chaque année, j’ouvre mon atelier aux personnes qui veulent s’initier à la gravure en relief : sur lino, la linogravure ; ou sur bois, contreplaqué et médium.

Le prochain stage se déroulera du 22 au 24 juin, les vendredi, samedi et dimanche.

    • Le premier jour, nous abordons les bases de la gravure, par la réalisation d’une carte d’artiste de petit format : on dessine, on grave et on imprime dans la journée !
    • Le deuxième jour, c’est un peu plus orienté vers la technique : on prépare une plaque plus grande, et on consacre toute la journée à la gravure.
    • Le troisième et dernier jour, on s’intéresse à l’impression, sur les presses professionnelles de l’atelier, sur presses d’amateur, ou même à la main avec les outils correspondants, on compare aussi les papiers et les encres.
  • stages 2018.jpg

Il reste des places pour ce stage et les suivants. Ne tardez pas trop , je prend les inscriptions dans l’ordre des contacts, et je vais devoir bientôt ajuster mes tarifs, de nouvelles dispositions législatives m’obligent désormais à les augmenter dans le courant de cette année !

Tagué , , , , ,

La passion de la linogravure

Bonjour !

Ma semaine fut bien chargée. Ce matin j’ai l’impression d’émerger d’une marée de sensations, de contacts, de travaux communs, de crises de fou-rires, d’explications techniques, de découvertes, bref un condensé de ce qui fait la vie…

Après mon immersion, genre mini résidence, en collège et la réalisation en commun sur le thème de l’ombre et la lumière, j’accueillais quatre femmes à l’atelier, pour une immersion dans mon domaine : la gravure en relief ; chacune avec son vécu, ses attentes, son propre talent.

on grave avril 18.jpg

Curieusement, pour moi, la fatigue vient après. Jamais pendant, heureusement, c’est ainsi que je me sens … bien.

On a tourné autour du dessin, du dessin à graver, de la gravure, et enfin de l’impression à la presse typographique.

on imprime 04:18.jpg

Je suis content : l’impression – fugitive – de servir à quelque chose dans notre monde parfois trop artificiel. Dans un bouquin de typographie, récemment lu ou relu, un ancien typo disait qu’il réalisait bien qu’il y a trois stades dans la vie : l’apprentissage, la mise en pratique, et la transmission.

Je le réalise de plus en plus aujourd’hui, et me sens « frère » des artistes du passé qui rassemblaient autour d’eux leurs « disciples ». Alors, bon vent, bonne route, bonnes impressions à vous mes quatre disciples de quelques jours !

Tagué , , , , , , , ,

Les lycéennes, la forêt et la linogravure !

Bonjour !

Les lycéennes et lycéens du deuxième groupe qui travaillent sur les quatre éléments avaient choisi l’air et la terre.

Comme pour le premier groupe, on a dessiné et re-dessiné ensemble leurs créations, et ensuite gravé le lino souple.

Ce n’est pas évident de passer rapidement du dessin à la gravure : les traits facilement marqués au crayon deviennent parfois de grosses marques sur le lino gravé !

Que ce soit lors de stages ou d’interventions en école, je remarque souvent que certains ont le sens de l’outil, de façon quasiment innée, et réussissent immédiatement leur gravure, alors que pour les autres, c’est un peu plus difficile.

deuxième groupe lycée.jpg

On arrive cependant à un résultat et l’ambiance studieuse, un peu crispée au début cède doucement la place à plus de décontraction, et l’impression se passe aisément. Certaines vont même jusqu’à poser une deuxième couleur avec un coton-tige !

Nos œuvres communes sont donc achevées, ma forêt bien vide s’est empli d’eau, d’air, d’animaux, de flammes, de ruisseaux, de pluie, de vent, de tornades, de poissons, d’hippocampes, de feux, tout va bien !

Tagué , , , , , ,

La vie de la bergerie : un stage, du bois, des crêpes

un nouveau stage s’achève à La Bergerie, mêlant débutante et confirmées,
dans une ambiance chaleureuse et conviviale.
On a travaillé techniques, de gravure et d’imprimerie, sans oublier
les presses, l’outil le plus difficile à aborder : comment imprimer ?
De retour chez soi, on n’a pas forcément « la » presse idéale, alors on
essaye les différentes manières d’imprimer : à plat, sur la « presse de
notaire » avec les rouleaux, sur presse à épreuve ou simplement
à la main avec un rouleau caoutchouc.

Tagué , , , , ,
Publicités