Archives de Tag: exposition linogravure

A Noël, la linogravure s'expose à la Bergerie !

Depuis vendredi, et après un vernissage réussi avec les amis et les proches, l’exposition de mes gravures à La Bergerie est ouverte tous les jours de 15 à 19 heures. Il est encore temps pour toutes celles et ceux qui ne sont pas déjà venu(e) de découvrir mes nouvelles œuvres. 

Cette année a vu éclore des images d’outils : pour un livre d’artiste « la boîte à outils » et aussi des images d’animaux pour un autre livre : « le déluge ». Je me suis aussi intéressé de près à des proverbes transformés en images : « ravitaillé par les corbeaux » ; Puis à des dragons, avalant des mots d’enfants ou des choses qui nous encombrent l’esprit : le téléphone, la télé, la voiture, la consommation. Enfin j’ai joué avec le père Noël.

Tagué , ,

La vie de l’atelier de la Bergerie

Quoi de neuf à La Bergerie ?

Eh bien, après les journées du patrimoine au Château de la Groulaie à Blain (350 visiteurs) je retrouve l’atelier avec plaisir !

J’ai deux objectifs en rentrant de Blain : d’une part imprimer la page de titre d’un petit livre d’artiste que je suis en train de réaliser avant mercredi soir, d’autre part ranger et nettoyer complètement l’atelier pour le stage qui démarre vendredi.

Hier j’ai donc imprimé trois couleurs en même temps, avec des motifs très près les uns des autres, il a fallu ruser ! Et démonter la composition à chaque impression, pour encrer séparément les pièces : un peu acrobatique, mais après quelques tâtonnements pour empêcher les caractères de tomber, le système fonctionne !

Ce matin, rangement, balayage, nettoyage des vitres et hop un atelier tout neuf : c’est un aspect collatéral des stages, trois fois par an, nettoyage de fond en comble !

Tagué , ,

Le Blues du graveur

Cette année, pour la troisième fois, j’organisais au Château de La Groulais à Blain la fête de l’estampe. C’est fini, et forcément la fatigue aidant, le blues s’installe, comme après la foire Saint Jacques, et mes journées passées en Collège. Mais c’est du Bon Blues, qui m’envahit paisiblement, langoureux, et dans lequel on se laisserait bien bercer … Allez, un vert dragon, et hop, c’est déjà mieux!

Tagué