Le Blues du graveur

Cette année, pour la troisième fois, j’organisais au Château de La Groulais à Blain la fête de l’estampe. C’est fini, et forcément la fatigue aidant, le blues s’installe, comme après la foire Saint Jacques, et mes journées passées en Collège. Mais c’est du Bon Blues, qui m’envahit paisiblement, langoureux, et dans lequel on se laisserait bien bercer … Allez, un vert dragon, et hop, c’est déjà mieux!

Publicités
Tagué

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :