Archives de Catégorie: typographie

Stages, gravures et animations typographiques

Après m’être bien investi dans l’animation

au musée de l’imprimerie de Blain,

je repars dans un stage

avec trois graveurs

on oeuvre sur Valloton et l’abstraction,

en noir et blanc, et le résultat est

à la hauteur des attentes !

***

Comme je n’ai pas gravé depuis longtemps

(pour moi, quelques jours c’est … longtemps)

je dessine, re-dessine, une petite

flûtiste, m’inspirant de ma petite fille,

et encore une fois, un train s’invite,

préparation flûtiste à la loco

et l’inspiration aidant – ici, c’est

vraiment à propos, avec flûte et loco à vapeur –

je crée une gravure associant les deux

thèmes, instrument à vent, et locomotive

à vapeur ! C’est « la charmeuse de train »

gravure charmeuse de train

Décidément les trains me poursuivent,

des « chevaux de feu », en passant par

« le retard du chef de gare ».

Souffle

***

Et pour repartir un peu dans le bénévolat,

ce week-end, on a fait une animation au

Salon du Livre de Châteaubriant

avec le Musée de l’imprimerie de Blain,

qui a déplacé quelques presses là-bas !

estampe sous la presse

Je crois que je vais continuer dans les trains,

les locos à vapeur m’impressionnent bien !

Quelque part je me sens

Steampunk !

Enfin, steampunk…

Tendance : rétro-futuriste,

section : fantasy,

sous section : lino-graveur,

département : amusant, 

tiroir : pas sérieusement,

case : on rigole !

Publicités
Tagué , , , ,

Patrimoine, Château, typo, offset et linogravure

 

Bonjour !

Dimanche 17 Septembre, je suis au Château de Blain !

C’est la journée du patrimoine, et en plus, c’est mon anniversaire !

On a fêté ça dans l’atelier de l’imprimerie ancienne, au milieu des presses, des massicots, et des casses d’imprimerie.

J’ai réalisé la première estampe en public de ma jolie nana joliment bronzée, allongée sur la plage, sous un parasol, avec comme titre « l’île au trésor » mais … protégée par … un fil de fer barbelé !

Chacun y est allé de son interprétation, mais ce qui ressort de tout ça c’est qu’une jolie fille est un trésor à protéger 

***

Et en fin de journée, chacun était d’accord pour préférer la typographie à l’offset. En effet, mon histoire de professeur expliquant à chacun de ses étudiants la différence entre les deux a bien plu :

Imaginez : une jeune femme met son rouge à lèvres, l’essuie avec un mouchoir en papier, et le pose sur les lèvres de son ami, en disant : ça, c’est l’offset !

Puis, la même jeune femme met son rouge à lèvres sur ses lèvres, et cette fois-ci, les presse fortement sur les lèvres de son ami , en disant : ça, c’est la typographie !

Curieusement, tous les publics étaient d’accord pour préférer la deuxième option ! Alors, vive la typo, la gravure en relief, et l’imprimerie manuelle !

Tagué , , , , , ,

Gravure sur l’eau, avec Cornélia

 

Après les Journées Européennes des métiers d’art au Château de Goulaine, et les bonnes rencontres avec les artisans d’art et les artistes, retour au bercail de La Bergerie !

Je suis toujours et encore dans la préparation de la Foire Saint Jacques qui se déroulera le 14 mai sur le site du Mont Juillet Aux Touches, après la réalisation de l’affiche en commun, la rencontre sur le site avec le double de Jules Verne, et l’avant première du spectacle pour enfants !

Dimanche j’avais prévu d’aller à Blain, participer avec l’atelier de L’imprimerie Ancienne au château de la Groulais au salon du livre.

Ce qu’il y a de bien avec les prévisions, c’est que l’inattendu parfois s’en mêle : Céline rencontrée à Goulaine, allait mettre son bateau en cale sèche à Arzal, et passait donc par Blain Samedi : donc … voyage en péniche !

Le temps était beau, le soleil bien brillant, et tout bien calme, alors on a inauguré la gravure sur l’eau : grande première, j’avais rarement gravé et appris à graver dans une telle sérénité. Ça nous a donné des idées : un stage de gravure d’une journée sur l’eau, Erdre ou Canal !

Après une nuit à bord, débarquement pour le Château de Blain, un joyeux « pipe band » à l’accueil, et la journée à imprimer avec les collègues. J’avais préparé une typo : « livre » que j’ai encrée en utilisant ma technique d’ « Encres marbrées ».

Et en fin de journée, clin d’oeil, une petite délégation des « Amis de Goulaine » délaissant son château du même nom est venue à l’assaut de celui de Blain : vive l’art et la culture, les arts graphiques et les livres.

Je crois qu’on en a jamais eu autant besoin qu’en ce moment : « Aux Arts Citoyens ! »

 

Tagué , , , , , , , ,

Impression de l’affiche de la Saint-Jacques à l’atelier : lino et typo

impression-de-laffiche-de-la-saint-jacques-le-samedi-11-fevrier-2017

***

L’atelier, ce samedi, bruissait de multiples sonorités :

d’abord, assez tôt l’allumage du poêle à bois

et le crépitement des bûches.

Ensuite avec l’arrivée de ma collègue graphiste

une discussion impromptue sur les derniers

préparatifs de la forme à imprimer.

Puis, à l’arrivée des premières Imprimeures

l’ impression des premières affiches,

avec les rires et les exclamations

Aux sonorités se mêlent ensuite

les odeurs d’encre, le bruissement

des rouleaux, les interrogations et les conseils !

On a fini dans le temps qu’on s’était

imparti, avec la quantité retenue pour

cette première journée d’impression.

Le soir, les claies de séchage étaient

chargées de quatre vingt exemplaires.

Il en faut encore quatre vingt dix et

ce sera bon, pour le premier

passage : car on a décidé d’imprimer

une jolie frise d’étoiles dorées

sur les bandeaux rouges !

Tagué , , , , , , , ,

Mon affiche de Noël en linogravure

affiche-po-16

Pour mes Portes Ouvertes de Décembre,

je réalise une affiche

avec linogravure et typographie,

en deux couleurs, un vert assez foncé

et un rouge grenat,

imprimées simultanément

Les 35 exemplaires sont tirés,

et vont tranquillement sécher dans l’atelier.

Tagué , ,

infidélité à la lino … suite

 

Infidélité à la lino

***

Hier je voulais voir rapidement

le résultat de ma composition

« abécédaire » en couleurs.

abecedaire-4

 

***

Aujourd’hui, j’ai bricolé

« à la va vite » deux petits

rouleaux encreurs pour

encrer librement chaque

caractère, et ça marche !

***

mini-rouleau

 

Tagué ,

Infidélité à la lino : la typo prend sa place !

 

INFIDÉLITÉ À LA LINO !

Aujourd’hui jpgraveur couche

de la typo

dans le lit de sa presse !

Ouille !

***

abécédaire 2

***

Je réalise un abécédaire

avec mes caractères en plomb.

Et comme les grand mères

d’autrefois, au point de croix,

je joue avec les couleurs :

***

abécédaire 3

***

Aujourd’hui, impatient de voir,

je fais rapidement des mélanges

et je teste vite :

Le résultat me plaît assez, mais

« Peut mieux faire ! »

***

abécédaire 1

 

Demain j’essaye en encrant

chaque caractère individuellement

dur dur, je n’ai pas assez

de petits rouleaux encreur

la nuit porte conseil

on verra !

Tagué , , , ,

Trop de gros mots en lino !

 

Il y a six ans – déjà ! – je gravais « interdit de dire des gros mots » dans la typo enfantine de ma petite fille Loulou. Typo en surimpression sur la devise de la République. Je voulais jouer sur le double sens de « gros mots ».

Aujourd’hui, je n’ai presque plus d’exemplaires de cette impression, j’en ai vendu, j’en ai donné, je n’en avais pas imprimé beaucoup non plus. Alors, je reprend le comptage des gravures, et m’aperçois que j’ai encore pas mal de marge, donc, retirage !

Cette fois, je change la typo, pour un style plus élégant, avec des empattements filiformes, en plomb. Il faut recaler, et c’est plus précis, l’autre typo était en bois, de corps 72, la nouvelle est en corps bizarre de 54. Pour m’y retrouver, je décalque la typo enfantine et place le calque dans la presse, pour faire l’imposition du texte en transparence.

Je cherche à recouvrir en partie le texte « liberté, égalité, fraternité, solidarité » par les gros mots, tout en restant « un peu » lisible.

P1150585

Tagué , , , , ,

Après la fête de l’estampe, jpgraveur et la presse gutenberg continuent leur périple !

 

Messire Gutenberg dans son infinie sagesse, aidé en l’ occurrence par le Musée de l’imprimerie de Blain et par l’Estampier Jp graveur, autorise sa presse à voyager dans la commune des Touches.

Après avoir terminé les journées nationales de l’estampe dans l’atelier de jp graveur lors d’un Dimanche mémorable, de par sa pluie incessante, et de par les nombreux visiteurs passionnés qui ont assisté ou participé aux démonstrations d’imprimerie, la presse continue son périple.

 

foule à la bergerie

 

En effet, la Presse Gutenberg, toute en bois de chêne, va quitter l’Atelier de La Bergerie pour rejoindre la bibliothèque Mille et une pages pour ses portes ouvertes du samedi 4 Juin. Les visiteurs, les curieux, les lecteurs pourront à nouveau admirer le fonctionnement de cette vieille dame de la typographie, avec typographes, imprimeurs, graveurs au milieu des livres, albums et BD de toutes sortes

Ensuite, mardi 7 Juin, ce sera au tour des scolaires de venir découvrir les caractères de plomb, la composition manuelle et l’impression, lors d’une journée consacrée aux écoles du Mont Juillet et du Sacré coeur.

Enfin, cette charmante et vénérable machine rejoindra sa villégiature dans les murs du Château de la Groulais à Blain où elle a définitivement élu domicile.

Je crois qu’après tout ça, mes concitoyens n’ignoreront plus rien des secrets de l’impression, du caractère des imprimeurs, et du grave labeur qui est le mien !!!

Tagué , , , , , , , ,