Archives de Tag: linogravure linograveur

Retour à l’atelier de Linogravure

Après le Salon « anima libri » de Montreuil Bellay, retour à l’atelier. Mes petits enfants ont bien joué dans l’atelier, avec les bouts de bois, les papiers, la colle à bois pour faire des trucs : un avion, une maison, et même une église !

Moi, j’ai eu un souci de santé, une vilaine polyarthrite s’était occupé de mes mains il y a bien longtemps, je la croyais endormie, mais non, son réveil brutal m’a plongé dans le désarroi, l’arrêt de la gravure, et le moral en bas. Heureusement, la médecine (que je critique parfois !) m’a sorti de ce mauvais pas. Alors je recommence doucement : je fais de la typographie, le plomb c’est lourd, mais je travaille avec des petits corps : 10, 12 ou 14 points, alors ça va. Comme je suis encore et toujours emballé par le concept des « livres d’artiste » j’écris et compose des Haïkus pour le prochain « livre-boîte » qui tourne autour des bateaux abandonnés…

Ma prochaine « expo-démo-animation » devait avoir lieu au Château de la Groulaie à Blain, les 11, 12 et 13 Avril à l’occasion des JEMA les journées Européennes des Métiers d’Art, que nous organisions pour une dizaine de participants, avec une collègue enlumineure-graveure et les bénévoles du musée. En raison du confinement tout est annulé.

Tagué ,

La Deberny & Peignot, la suite !

Je me plonge donc dans les 10 ans passés avec ma D&P, et je continue avec les années 2011

  • Extérieur intime 
  • Chambre gravée (en mars)
  • Cathy allongée
  • La Sieste (en mai)
  • Lectrice éperdue (en juin)
  • Très sage (juillet)
  • La clé (août)
  • Le déménagement des presses 
  • Le voilier de Brooklyn (septembre)
  • À quoi pensent les New Yorkais (décembre)

Ma presse une fois installée trouva vite sa place dans ma tête, mais dans l’atelier, rien ne va plus, les machines à bois voisinent avec les presses, et la poussière ne fait pas bon ménage avec les encres. Ainsi, en septembre, on déménage tout : les presses et les casses d’imprimeurs rejoignent la grande pièce, et les machines à bois l’autre pièce, une belle équipée : on a bougé quelques tonnes de matériel, mais on était nombreux, les enfants, les amis du hameau, et tout s’est terminé par un pantagruélique repas …

Tagué , ,