Archives de Tag: la plaque perdue

Attraper la lune !

Après avoir retrouvé une ancienne photo de l’un de mes gars courant à travers champ, poussant une brouette en direction d’une énorme balle de paille, je suis parti dans la création d’une gravure, la lune prenant la place de la balle de paille.

J’ai tout d’abord dessiné l’ensemble de mon image sur la plaque de lino, ce qui était gris, comme ce qui était noir. Puis, j’ai gravé la plaque pour les gris, c’est-à-dire que j’ai enlevé les blancs.

Il s’agit de la technique de la plaque perdue, on commence par enlever les blancs sur la plaque, ensuite on imprime avec la couleur la plus claire, ici le gris, et pendant que le papier sèche, on grave à nouveau la plaque (la même) en enlevant cette fois les gris. Et on imprime les noirs par dessus.

Comme je pouvais isoler la lune (en la découpant à la scie à chantourner) je l’imprime en même temps que les noirs, mais en doré !

Il fallait un titre à cette image, je pense à « attraper la lune »ce qu’on a pratiquement tous essayé quand on était ados …

Tagué , ,

Tas de bois indocile, et linograveur persévérant

 

J’étais resté dans mon précédent article

sur la première couleur de mon tas de bois.

J’ai donc repris la plaque et enlevé

tout ce qui était ivoire, de façon

à imprimer en brun clair tout

ce qui était écorces et ombres.

plaque tas de bois 2° état

L’impression passe très bien, le

repérage est excellent, mais…

mais … mais … mais …

les couleurs sont trop « tendres »

et je ne trouve pas ce que je cherchais !

tas de bois 2ème état

***

Alors, je vais tenter une troisième couleur :

comme les écorces et les ombres

sont exprimées par le brun clair,

je vais garder les ombres sur la plaque,

et les encrer en brun très foncé.

Je fais un test sur un brouillon,

tas de bois projet 3ème couleur

et ça me semble bon : de plus comme

il s’agit de la technique de la plaque perdue,

rien n’est perdu, elle finira encore

plus dépouillée qu’elle ne l’est !

***

Demain ou après demain, gravure :

je ne garderai que les ombres entre les rondins

pour les imprimer en repérage.

Ma plaque devient de plus en plus abstraite …

Pourvu que je ne verse pas dans le

conceptuel, et autres domaines

pour le moins inquiétants,

puisque je présente

un tas !

plaque prête 3ème gravure

Tagué , , , , ,

Technique de la plaque perdue en linogravure

 

Les étapes de la gravure,

technique :

Je reviens brièvement sur la technique de la plaque perdue :

Il s’agit d’imprimer une gravure en quatre couleurs en gardant la même plaque, creusée un peu plus après chaque impression successive !

En haut, à gauche la photo initiale qui a tout déclenché

En haut à droite, la première impression en bleu :

tout le blanc de l’image est ôté, on imprime en bleu.

Deuxième ligne en haut à gauche : on enlève le bleu sur la plaque et on l’imprime en gris pâle (ici sur du blanc, juste pour montrer à quoi ressemble la plaque)

Deuxième ligne en haut à droite : la même impression en gris pâle sur le bleu initial, parfaitement superposé.

Troisième ligne à gauche : sur la plaque on enlève le gris pâle pour imprimer en gris moyen

Troisième ligne à droite : sur la plaque on enlève le gris moyen pour imprimer en noir

Dernière ligne à gauche : les quatre couleurs imprimées sur le blanc. On a successivement sur le papier :

1-bleu, 2-gris pâle, 3-gris moyen et 4-noir.

C’est le quatrième tirage : la gravure est achevée !

Dernière ligne à droite : la photo initiale, pour comparer…

la progression de la gravure %22canards%22

Tagué , ,