Tas de bois indocile, et linograveur persévérant

 

J’étais resté dans mon précédent article

sur la première couleur de mon tas de bois.

J’ai donc repris la plaque et enlevé

tout ce qui était ivoire, de façon

à imprimer en brun clair tout

ce qui était écorces et ombres.

plaque tas de bois 2° état

L’impression passe très bien, le

repérage est excellent, mais…

mais … mais … mais …

les couleurs sont trop « tendres »

et je ne trouve pas ce que je cherchais !

tas de bois 2ème état

***

Alors, je vais tenter une troisième couleur :

comme les écorces et les ombres

sont exprimées par le brun clair,

je vais garder les ombres sur la plaque,

et les encrer en brun très foncé.

Je fais un test sur un brouillon,

tas de bois projet 3ème couleur

et ça me semble bon : de plus comme

il s’agit de la technique de la plaque perdue,

rien n’est perdu, elle finira encore

plus dépouillée qu’elle ne l’est !

***

Demain ou après demain, gravure :

je ne garderai que les ombres entre les rondins

pour les imprimer en repérage.

Ma plaque devient de plus en plus abstraite …

Pourvu que je ne verse pas dans le

conceptuel, et autres domaines

pour le moins inquiétants,

puisque je présente

un tas !

plaque prête 3ème gravure

Publicités
Tagué , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :