Archives de Catégorie: la vie de la bergerie

Linogravure et livre-boîte

Ce matin travail physique dehors, enfin ! 
Pas trop de soleil, mais ébranchage de la haie du Sud, au grand air, ça fait du bien.
Cet après midi dans l’atelier ! quasi des vacances-travail : il n’y a pas d’urgence, rare dans notre monde : toutes les expos prévues s’annulent les unes après les autres, j’en suis au 20 avril et ça continue. 
Avec les amis du musée de l’imprimerie du château de Blain, on a aussi annulé la nôtre, les JEMA.
Je continue à penser, dessiner et graver les estampes du livre d’artiste que je prépare sur le thème des bateaux échoués. 
Aujourd’hui j’ai gravé une « carcasse » et dessiné un clair de lune et un marin à la longue vue. C’est un peu le bazar sur la table ! comme si je n’avais pas le temps de ranger : je crois que j’aime le désordre (bon faut pas trop s’en vanter non plus !)

Tagué , ,

Une lino tous les deux jours !

Et une lino tous les deux jours ! Comme on semble partir en hibernation de printemps, je vais me confiner dans l’atelier !
Composer du texte, graver des petites linos, et imprimer sur tous les papiers possibles, expérimenter, prendre le temps, encore plus artiste qu’avant : 
Travailler dans l’inutile – indispensable !

Tagué

Un livre-objet en typo-lino

Hello ! Je reprend -doucement- la linogravure. Après avoir écrit, ré-écrit, et retravaillé mes petits « haïkus » pour le livre-objet des bateaux abandonnés, je dessine mes illustrations, un peu très près, parfois assez loin des textes et hier matin j’ai repris les gouges.
Eh bien, ça va : ma première gravure est toute petite : 9,2 cm par 11,5 cm. Je fais très attention, ça tombe bien, elle est précise, alors il faut travailler doucement. Et ce matin, finitions et premières impression, comme un peu de bonheur qui revient dans l’atelier ! 
Alors, je suis content, j’essaye sur plusieurs types de papier, et pour une fois, je prend le temps …

Tagué ,

Un livre d’artiste en linogravure, typographie et bois : « la boîte à outils »

Depuis longtemps déjà, je m’intéresse aux livres. Aux livre d’artiste aussi : lorsque je créais des jouets en bois, j’avais « inventé » des livres-jeux, des livres-jouets. Et maintenant, avec la linogravure, la typographie et l’imprimerie, la boucle se ferme : je peux réaliser de bout en bout le livre qui m’arrive en pensée !

Je suis dans l’atelier de mes premières amours : les jouets. J’ai encore les machines et les outils du bois : les miens et ceux légués par mon père et mon grand père ébénistes tous les deux. Alors tout naturellement, le livre que je prépare c’est « la boîte à outils » Et comme il faut bien le ranger, ce sera dans une vraie petite boîte en bois, avec lanière en cuir et couvercle.

Tagué , ,

Le Noël de la Bergerie : de la linogravure !

C’est la fin de l’année, alors à l’atelier, c’est un peu l’effervescence. Il faut préparer la porte ouverte de Noël. D’abord une affiche, distribuée dans les commerces alentour :

Tagué , , ,

Un rêve de Père Noël !

Il me restait à graver le Père Noël et sa belle, c’est fait, il fallait aussi choisir sa couleur, à elle ! J’ai dilué le rouge « coquelicot » du Père Noël dans un « blanc transparent » sans trop mélanger les deux : on a l’impression un peu évanescente d’un contour au pinceau…

Et comme je suis dans le rouge, j’en profite pour préparer ma carte de voeux 2020 : forcément l’une de mes dernières acquisition, la police « cursive » en corps 36 pour le texte en noir, et « 2020 » écrit en caractères orphelins trouvés dans un cartons de « vrac », pas trop abimés, et très originaux ! Je n’avais pas de « y » pour Caty, un « i » fait l’affaire en attendant : j’ai meulé à la mini fraise le haut d’un « g » et un beau « y » est né pour les cartes suivantes !

Tagué ,

Les 10 ans de ma Deberny & Peignot (suite)

La suite de la vie en atelier de ma grande presse :

Pendant les années 2014/2015.

Beaucoup de stages ces années-là.

Les affiches de la foire culturelle « Saint Jacques » réalisées à l’atelier.

Et en 2014, l’arrivée au Musée de l’imprimerie de Blain, où j’officie désormais sur une autre Deberny & Peignot, à peine plus petite, inaugurée par ma petite-fille pas peu fière de son exploit !

L’affiche de la Foire Saint Jacques
Les typo du musée de l’imprimerie de Blain à l’atelier !
Un stage de gravure efficace !
Les chevaux de feu
L’enfant au cerf volant, une gravure-puzzle
Brooklyn bridge, une gravure qui a l’air d’une peinture !
Les 20 ans du musée de Blain, Vivi très fière, imprime
Un stage très sérieux
et pour finir, « les filles du vent »

Tagué , , ,

De la linogravure avec ma grande presse typo Deberny & Peignot

Je continue donc de fêter les 10 années de bonnes et loyales impressions de linogravure par ma grande presse. Je poste ci dessous une bonne dizaine d’images de ces impressions sur deux ans : 2012 & 2013. Avec l’arrivée d’une presse à rouleaux-en bois, et pour finir l’impression de la première affiche de la Foire Saint Jacques aux Touches avec les bénévoles de l’association.

Tagué , ,

Un livre d’artiste en linogravure et en typographie au plomb

Depuis quelque temps, j’ajoute des textes à mes linogravures : des titres, ou des poèmes, alors, forcément, l’idée est venue de réunir des gravures ensemble, et mieux encore, de graver et d’écrire en fonction d’un recueil.

C’est donc en pensant à un livre d’artiste que je grave, je compose et j’imprime en ce moment à l’atelier. Mais, quand tout cela se met en place, d’autres idées surgissent, et c’est donc à deux livres que je me suis « attelé ». Le premier s’intéresse aux animaux de mon entourage, le deuxième aux outils de ma boite à outils.

Je vous présente, aujourd’hui, la réalisation d’une feuille : à gauche la page de texte, à droite une linogravure : aucun rapport entre les deux, puisqu’il s’agit de deux pages différentes du livre.

J’avais prévu un marteau, j’ai ajouté des clous, et une petite toile d’araignée, ça arrive, même dans les boites à outils utilisées ! Le marteau est noir et rouge : alors je l’ai découpé.

La toile d’araignée est gris-argenté, je l’ai découpée aussi, pour encrer séparément les pièces, mais les imprimer en une seule opération !

Tagué ,

La Deberny & Peignot, la suite !

Je me plonge donc dans les 10 ans passés avec ma D&P, et je continue avec les années 2011

  • Extérieur intime 
  • Chambre gravée (en mars)
  • Cathy allongée
  • La Sieste (en mai)
  • Lectrice éperdue (en juin)
  • Très sage (juillet)
  • La clé (août)
  • Le déménagement des presses 
  • Le voilier de Brooklyn (septembre)
  • À quoi pensent les New Yorkais (décembre)

Ma presse une fois installée trouva vite sa place dans ma tête, mais dans l’atelier, rien ne va plus, les machines à bois voisinent avec les presses, et la poussière ne fait pas bon ménage avec les encres. Ainsi, en septembre, on déménage tout : les presses et les casses d’imprimeurs rejoignent la grande pièce, et les machines à bois l’autre pièce, une belle équipée : on a bougé quelques tonnes de matériel, mais on était nombreux, les enfants, les amis du hameau, et tout s’est terminé par un pantagruélique repas …

Tagué , ,