Archives de Tag: linocut

Des traces de pas en linogravure

Les empreintes, les traces, les pas : dans le sable, la neige, la terre m’ont souvent passionné. Pour un graveur, elles sont comme une gravure sans le graveur, une empreinte sans l’encre ni la presse, un signe qui force l’humilité de celui qui inlassablement travaille sur ces empreintes et essaye de les restituer dans son univers.

Alors quand une amie artiste m’a proposé de participer à une oeuvre commune sur ce thème j’ai dit oui ! Forcément.

Et depuis presque un mois, les traces et les empreintes trottent dans ma tête, parfois évidentes, et le lendemain beaucoup moins…

J’ai commencé par encrer les pieds de ma « disciple » préférée, puis ses chaussures, ensuite, j’ai cherché dans mes photos des empreintes de pieds dans le sable, enfin, je suis allé dans le jardin, j’ai bien ratissé la terre, l’ai tassée, arrosée, et pieds nus j’ai imprimé dans le sol mes propres empreintes de pieds !

De tout cela il va émerger quelque chose : depuis je dessine, je décalque, j’inverse, et j’avance, bien.

 

Tagué , , ,

Histoires de boites !

 

Cette semaine à Châteaubriant démarre

l’exposition consacrée « aux boites »

Je suis donc passé des deux dimensions de la gravure

à la troisième dimension des boites.

J’aurai pu graver une boite, ce que j’ai fait d’ailleurs,

mais on verra ensuite !

Pour l’exposition, j’ai choisi de faire une « boite de nuit » !

Donc fermée ! Donc avec du rouge !

Avec juste un petit trou pour voir ce qu’il y a dedans !

Aujourd’hui vous n’en saurez pas plus,

il faudra attendre la fin de l’expo Castelbriantaise

pour en savoir plus !

Allez, juste une photo :

Voilà, une boite un peu baroque, derrière la presse,

mais qui a cependant un rapport avec la gravure,

car ce qu’on découvre à l’intérieur est évidemment

une gravure, mais de quoi ?

Tagué , , , , , ,

Steampunklinocut

Hé Hé, voici ma première gravure steampunk

J’étais steampunk et ne le savais pas !

Waaaaah !

Bon, si c’est récupérer de vieilles presses

les réparer, les modifier (un peu)

et les faire fonctionner, alors d’accord,

va pour ça !

Du coup je me suis un peu documenté,

et ma foi, ça colle assez bien  

avec ce que je fais en ce moment !

Par exemple,

on prépare la foire culturelle Saint Jacques,

sur le thème des voyages extraordinaires

et j’ai créé l’affiche, linogravé un ballon,

et un sous marin.

 ***

Et là, tout de suite,

j’ai encadré mon estampe qui imagine Jules Verne,

ici, Aux Touches, venant inspecter le site de la foire !

Et coup de chance imprévu,

mon voisin est venu me donner un vieux cadre

dont il se débarrassait : steampunk à souhait !

 

Tagué , , , , , , , ,

Les gens sur le pont

« Les gens sur le pont »

Une fin de journée ensoleillée,

des gens rentrent chez eux,

 j’en choisis trois dans la foule :

Je les photographie,

en attendant de re-dessiner.

Et comme l’encre de ma

précédente gravure tarde à sécher,

je grave la plaque, la prépare

pour l’impression, et la voilà,

imprimée le jour suivant !

 

 

Tagué , , , ,

la lino « s’en va ! »

Voici donc la lino « s’en va ! »

imprimée sur papier écru 180g

sen-va

Tagué , ,

linogravure de la caisse à outils

travail-en-cours-1

Travail en cours : la caisse à outils.

Dans la série des outils,

objets du quotidien,

il fallait bien que je grave aussi

la vieille caisse en bois

qui les transporte.

J’en ai juste enlevé quelques-uns,

et me suis installé à la lumière,

pour la dessiner,

directement sur le lino.

Cette fois, je grave par zones,

ici c’est assez évident,

chaque outil constitue une zone

à lui tout seul !

Je suis assez content du vilebrequin…

ravail-en-cours-2

Tagué , , ,

La linogravure « les idées »

les-idees

Les idées …

C’est un clou qui a peur,

alors il crie, fort :

arraché, ou cloué,

quel choix cornélien,

c’est pour ça qu’il crie,

gagner du temps, réfléchir,

une idée peut-être.

Mais même les idées,

parfois on les écrase

ou les arrache,

alors ?

Tagué , , ,