Archives de Tag: linocut

Ma créativité en linogravure

Ma créativité : je venais de finir l’impression du « livre ouvert » et avais imprimé quelques feuilles de brouillon avant de nettoyer la plaque. Habituel. 
Ensuite, j’imprimais le visage d’une nouvelle gravure : « le visage de Joachim du Bellay » et de la même façon, j’imprimais quelques feuilles de brouillon avant le nettoyage de la plaque, et … 
J’avais utilisé le même brouillon que celui du livre, et cette double impression m’a sauté aux yeux : Du Bellay sortait du livre !
Alors le lendemain, impressions, réglages et voilà le résultat, totalement inattendu !

Tagué , , , ,

De la lino, de la typo, de l’impression au château d’Ancenis

Et encore un week end bien chargé : les deux et trois juillet j’expose mes typolinogravures à Ancenis, au Château.

Je serai à l’étage avec Marthe Rougieux et Atelier Musée de l’Imprimerie de Blain où on aura transporté nos presses, formes, gravures, casses d’imprimerie, encres, rouleaux, spatules, papiers et notre bonne humeur proverbiale …

… Afin de faire des animations de typo, d’impression, de gravures, sur la grande presse en bois du musée de Blain et les presses plus discrètes mais tout aussi efficaces de Jean-Pierre JPgraveur

Tagué , , , ,

Un atelier de linogravure à l’atelier de linogravure !

Ce week end, un atelier pas comme les autres à La Bergerie, avec des participants qui toutes et tous pratiquent déjà la linogravure.

Alors ça allait vite, les dessins fusaient comme les idées, et curieusement, on a bien pris le temps de déjeuner ensemble !

On a dessiné, on a gravé, et surtout on a imprimé sur de vraies presses, avec des papiers différents.

Chacun est reparti … en laissant les gravures sécher, la tête bien pleine de tous les bons moments passés ensemble.

Tagué , , , , ,

Les fleurs jaunes de l’atelier, linogravure en cours

‘ai démarré une linogravure assez grande pour moi (presque 30/40 pour la plaque) et assez complexe : j’ai réuni l’atelier de gravure et la maison autour de la cour, dans une vue aérienne étonnante, jugez plutôt.

Tagué , , ,

Halloween en linogravure à la Bergerie

Vivi passe quelques jours ici, à La Bergerie, et l’atelier est toujours aussi attirant. On a décidé d’imprimer une gravure d’il y a quatre ans déjà, d’après une idée à elle : un squelette sort d’une pendule à minuit ! Alors on s’est dit qu’on pouvait en faire une guirlande : on en a imprimé une trentaine, dans la joie, les odeurs d’encre, et aussi … le sérieux des imprimeurs !

Tagué , , ,

Des copeaux de lino, la Bergerie rit !

Et voilà, j’ai envie de reprendre exactement ce que je pensais il y a six ans :

Un atelier se finit, et c’est un peu le blues ! On fait des rencontres superbes, et au moment de se quitter, on voudrait que tout recommence !

D’accord, c’est la vie, mais quand même, les bons moments passent trop vite.

Et cette fois, la dernière journée est très calme, c’est le moment d’imprimer, encore et encore, dans les bonnes odeurs d’encre !

Ce sont des moments intenses, plaisants, et tristes à la fin, quand on réalise que c’est fini. Même pour moi, j’ai envie de dire : surtout moi ! Pourtant j’organise d’autres ateliers, je sais qu’on va apprendre à se connaître, s’apprivoiser, et que très vite ce sera : « Hou-hou, c’est fini ! » Notre côté enfant se réalise à plein, dans l’enthousiasme de la découverte, et la tristesse de l’arrêt. On prend la vie à pleines dents, comme dans un rêve-éveillé.

Quelques images de ce qu’on a fait.

Tagué , ,

La maison et l’atelier de la Bergerie en lino

J’ai dessiné l’atelier et la maison autour de la cour, dans une perspective impossible, et les ai accompagnés d’ondulations et de nuages esquissés.

La gravure va être longue, la cheminée de briques et les nombreuses fleurs jaunes vont me tenir éveillé un bon moment !

J’ai redessiné les fleurs, les agrandissant afin de poser ensuite sur le tirage leur couleur jaune ! De même je me suis « obligé » à dessiner toutes les briques de la grande cheminée, pour le plaisir !

Tagué , , , ,

Linogravure en négatif

Les pêcheries embellissent notre littoral, elles sont très graphiques, et pour un graveur, c’est un plaisir de les dessiner, les photographier, et enfin les graver. Cette fois, j’ai décidé de les graver « en négatif » : en creusant les traits. Ce sera donc la couleur du papier qui colorera les traits, l’encre se chargera du fond !

Tagué , ,

Viens danser

Retour à l’atelier après les expos de l’été ! Enfin de la gravure !

J’avais dessiné un crocodile, dans l’idée d’associer des animaux à des outils … Et le temps aidant, ça ne me plaisait plus, plus du tout ! J’ai donc gravé un crocodile assez réaliste, en me disant que la créativité allait se développer. Eh bien, non. Enfin, pas tout de suite ! La plaque gravée « trainait » sur la table de l’atelier !

Et soudain, comme je recherchais dans ma boîte de « petites » plaques, elle apparut. Ma sauveur. Une petite danseuse, gravée des années plus tôt. Alors, quoi de mieux qu’un gros crocodile affamé accompagné d’une toute petite danseuse. Il ne restait qu’à trouver une légende : c’est elle qui l’invite à danser.

Et la suite, elle est dans vos yeux, votre imagination, vos pensées.

Tagué , ,

Compétition : deux crocodiles et une seule rose !

J’ai gravé une plaque avec un crocodile et des roses … En jouant avec les brouillons du crocodile et des roses, j’ai associé deux cocos « tête-bêche » et mis la rose la plus petite au milieu du cadre ainsi formé.

Il a fallu calculer précisément les emplacements pour obtenir une symétrie parfaite, et bien centrer la rose.

J’appelle cette composition « compétition » : quelque chose d’assez courant actuellement !

Tagué , , , , ,