Archives Mensuelles: décembre 2011

Une petite carte en linogravure pour le début de l’année !

Les portes ouvertes de l’atelier se sont terminées

sur une note mitigée, de bons contacts,

des discussions passionnantes avec certains,

mais assez peu de visiteurs.

Pour terminer l’année,

je prépare des cartes de voeux en lino

en reprenant ma fille à la robe rouge,

qui rencontre cette fois un gars au costume vert !

Dehors encore un beau lever de soleil

pour commencer la journée.

À l’année prochaine !

Publicités
Tagué , ,

La tempête et l’atelier de linogravure

La tempête a bien soufflé, la Bergerie s’en sort bien,

la mare s’est remplie d’eau en une nuit,

et ce matin, elle déborde gentiment.

Le toit des voisins a joué au forgeron une partie de la nuit,

se mêlant aux hurlements du vent

et au clapotis de la pluie.

Un vieil arbre mal en point s’est cassé en deux face à l’atelier,

mais à l’intérieur, les gravures sèchent.

Comme une tôle de hangar essaye de s’envoler,

les pompiers interviennent et réparent tout ça.

À l’intérieur de l’atelier mes jolies gravures attendent le chaland.

 

Tagué

Linogravure « à quoi pensent les New Yorkais ? »

Ce matin debout de bonne heure (si si ça arrive !) et dans l’atelier :

ma grande plaque de lino « à quoi pensent les New Yorkais ? »

me semblait voilée hier donc problème à régler ;

heureusement ce n’était que le support en bois massif

glissé en dessous qui avait bougé .

Aux grands maux les grands remèdes,

j’ai réalisé que certains de mes lingots en alu

avaient exactement la même épaisseur

que les cales de bois que je place sous mes linos.

Donc problème réglé !

J’ai commencé les tirages : tout va bien,

alors j’ai décidé d’imprimer sur papier épais,

d’abord un 200 grammes,

et ensuite un 300 grammes à grain fin,

et le résultat me plaît vraiment bien

il est tard demain je m’occupe

de mon deuxième week end de portes ouvertes

où je l’espère les visiteurs seront plus nombreux,

l’article que me consacre Ouest France fera certainement bouger

quelques curieux, amateurs, intéressés, et même passionnés ?

Tagué , , , ,

Travail et expo dans l’atelier de linogravure

Voilà, j’ai repris pied dans l’atelier

il était temps, la gravure me manquait, les projets aussi

pour commencer une image hivernale

de l’atelier la nuit

On a envie d’entrer, Non ?

Voilà ce que verraient tous les visiteurs s’ils étaient nombreux !

Ce week end, visite des potes, confrères et consoeurs

mais de nouvelles têtes, point !

Bon, c’est comme ça, alors je grave mon New York

J’ai fini la gravure, et après avoir détouré l’image

j’en profite pour abattre les angles vifs du lino et du médium 

avec la grosse gouge de sculpteur avant de vernir les bords.

***

Tagué , ,

Exposition des gravures sur lino et sur bois : les préparatifs dans l’atelier …

Cette fois, c’est parti, l’atelier fourmille,

bourdonne, s’agite :

je prépare vraiment les portes ouvertes

qui démarrent vendredi :

il est temps,

grand temps !

Mais je ne travaille bien que dans l’urgence, alors ça va !

Mon pari, cette fois c’était de transformer

l’atelier de travail, de création, de gravure, d’impression

en un atelier-expo, mais de façon autonome : 

en utilisant du bois existant !

J’ai bien cogité

réfléchi

et voici un début :

J’ai utilisé des liteaux de toiture

et les ai disposé en éventail

pour rompre la monotonie des verticales de l’atelier :

Je trouve que le soir, l’effet est encore plus intéressant !

***

Pour finir un peu de nostalgie

avec deux images de N Y la nuit  :

Tagué ,

Un peu de publicité pour la linogravure

Une nouvelle revue locale édite son 4° numéro

et l’office du tourisme  de Nort m‘a proposé

d’y faire paraître un article :

le voici !

Et voici l’affiche des Portes Ouvertes 

et la même sous la presse !

Et avec tout ça, j’arrive quand même à graver

et ma nouvelle estampe

« à quoi pensent les New Yorkais ? »

avance gentiment :