Archives Mensuelles: décembre 2019

A Noël, la linogravure s'expose à la Bergerie !

Depuis vendredi, et après un vernissage réussi avec les amis et les proches, l’exposition de mes gravures à La Bergerie est ouverte tous les jours de 15 à 19 heures. Il est encore temps pour toutes celles et ceux qui ne sont pas déjà venu(e) de découvrir mes nouvelles œuvres. 

Cette année a vu éclore des images d’outils : pour un livre d’artiste « la boîte à outils » et aussi des images d’animaux pour un autre livre : « le déluge ». Je me suis aussi intéressé de près à des proverbes transformés en images : « ravitaillé par les corbeaux » ; Puis à des dragons, avalant des mots d’enfants ou des choses qui nous encombrent l’esprit : le téléphone, la télé, la voiture, la consommation. Enfin j’ai joué avec le père Noël.

Tagué , ,

Un livre d'artiste en linogravure, typographie et bois : "la boîte à outils"

Depuis longtemps déjà, je m’intéresse aux livres. Aux livre d’artiste aussi : lorsque je créais des jouets en bois, j’avais « inventé » des livres-jeux, des livres-jouets. Et maintenant, avec la linogravure, la typographie et l’imprimerie, la boucle se ferme : je peux réaliser de bout en bout le livre qui m’arrive en pensée !

Je suis dans l’atelier de mes premières amours : les jouets. J’ai encore les machines et les outils du bois : les miens et ceux légués par mon père et mon grand père ébénistes tous les deux. Alors tout naturellement, le livre que je prépare c’est « la boîte à outils » Et comme il faut bien le ranger, ce sera dans une vraie petite boîte en bois, avec lanière en cuir et couvercle.

Tagué , ,

Le Noël de la Bergerie : de la linogravure !

C’est la fin de l’année, alors à l’atelier, c’est un peu l’effervescence. Il faut préparer la porte ouverte de Noël. D’abord une affiche, distribuée dans les commerces alentour :

Tagué , , ,

Un rêve de Père Noël !

Il me restait à graver le Père Noël et sa belle, c’est fait, il fallait aussi choisir sa couleur, à elle ! J’ai dilué le rouge « coquelicot » du Père Noël dans un « blanc transparent » sans trop mélanger les deux : on a l’impression un peu évanescente d’un contour au pinceau…

Et comme je suis dans le rouge, j’en profite pour préparer ma carte de voeux 2020 : forcément l’une de mes dernières acquisition, la police « cursive » en corps 36 pour le texte en noir, et « 2020 » écrit en caractères orphelins trouvés dans un cartons de « vrac », pas trop abimés, et très originaux ! Je n’avais pas de « y » pour Caty, un « i » fait l’affaire en attendant : j’ai meulé à la mini fraise le haut d’un « g » et un beau « y » est né pour les cartes suivantes !

Tagué ,