Archives de Tag: artiste linograveur

Ma créativité en linogravure

Ma créativité : je venais de finir l’impression du « livre ouvert » et avais imprimé quelques feuilles de brouillon avant de nettoyer la plaque. Habituel. 
Ensuite, j’imprimais le visage d’une nouvelle gravure : « le visage de Joachim du Bellay » et de la même façon, j’imprimais quelques feuilles de brouillon avant le nettoyage de la plaque, et … 
J’avais utilisé le même brouillon que celui du livre, et cette double impression m’a sauté aux yeux : Du Bellay sortait du livre !
Alors le lendemain, impressions, réglages et voilà le résultat, totalement inattendu !

Tagué , , , ,

Les souliers, linogravure en noir et blanc

Le thème du prochain « atelier » à l’atelier est : les chaussures, souliers, godasses, grolles, tatanes, pompes … alors j’ai réalisé ma propre gravure :

Tagué , ,

la typographie revient en force dans la linogravure

J’ai gravé la bergerie « sens dessus dessous ». La lino me plaît bien, mais-mais-mais le démon noir ou l’ange blanc de la typo est venu me titiller l’esprit… Alors j’ai plongé dans les casses, réfléchi aux mots qui pouvaient venir, sans gêner l’image, et j’ai choisi un grand format pour moi : 50/70 cm. J’avais donc de la place et les mots sont venus facilement.

Tagué , , ,

2 Pies, 2 Socs : linogravure et haïku

Cet hiver, les pies jacassent, et volent on tous sens. Je suis à l’ordi, et par la fenêtre, je les aperçois, et commence vraiment à m’intéresser à elles. Un couple se pose sur une branche haute du grand chêne : elles se regardent et soudainement, regardent ensemble dans la même direction. Deux pies noires et blanches, les branches enchevêtrées et noires sur le ciel : tout cela est très graphique, une gravure s’imposera forcément, un jour. Mes photos dorment dans un coin de mes pensées. La gravure est en gestation, mais ne naît pas encore ! Il me manque inconsciemment un déclencheur, comme une histoire qui commence, mais dont on ne possède pas la fin … Et c’est au printemps, quand les agriculteurs commencent à labourer que doucement les pies et les charrues s’assemblent dans mon esprit. Et voilà, les deux pies vont rencontrer sur ma gravure les deux socs improbables aujourd’hui d’une charrue d’autrefois. Alors ça va très vite, je dessine, gomme, assemble, découpe et mon projet prend forme. La gravure pourrait être un jeu d’enfant, mais je désire beaucoup de branches autour des pies, et beaucoup d’herbes folles autour des socs. Et dans l’espace laissé libre entre l’arbre et les herbes, un petit poème à la façon des haïkus japonais prend sa place, composé avec une vieille police de caractères un peu usagée.

Tagué , , ,

Les fleurs de la Bergerie

Enfin, le premier tirage de ma nouvelle gravure : « Les fleurs de la Bergerie », une plaque de 29/39cm sur papier 170g blanc ivoire de 40/50cm

Tagué , , , ,

Linogravure en négatif

Les pêcheries embellissent notre littoral, elles sont très graphiques, et pour un graveur, c’est un plaisir de les dessiner, les photographier, et enfin les graver. Cette fois, j’ai décidé de les graver « en négatif » : en creusant les traits. Ce sera donc la couleur du papier qui colorera les traits, l’encre se chargera du fond !

Tagué , ,

Démo-lino à Moisdon la Rivière

Dimanche 15 Août je fais une démo de gravure et d’impression sur de petites presses au Musée des Forges à Moisdon la Rivière.

J’utiliserai une presse « Freinet » qui ressemble à un gaufrier, et une presse plus traditionnelle : une « Tiflex » typographique.

Je démarrerai vers 16 heures et l’animation pourra durer jusqu’à 17 heures ou plus, en fonction des réactions du public.

La visite du musée est pleine d’informations sur l’ardoise bleue,les anciennes forges et le site lui-même invite fortement à la promenade par les sentiers balisés.

Tagué , , , , ,

Des boeufs, des hommes, des mots !

Aujourd’hui c’est la fête de l’estampe, alors dans l’atelier j’ai imprimé de la gravure, de la typo, sur la plus grande presse. Tout ça sèche dans les claies, et comme il pleut, j’attend demain pour les photos ! Sauf celle de la presse en cours de calage !

Tagué , ,

Le linograveur a mal aux mains …

Hello !
Comme j’avais assez mal aux deux mains depuis quelques jours (maladie auto-immune qui se réveille), j’ai décidé de ne pas graver : j’ai tenu trois jours… 
La crise se passant, et comme c’est plus fort que moi, j’ai gravé :
Une pêcherie au pied de la falaise, que j’avais dessinée auparavant. 
Je la vois en deux couleurs, un gris « papier » : un blanc transparent avec un soupçon de noir pour le fond, et quand la plaque sera gravée à nouveau, un noir profond. 
Le système dit « de la plaque perdue »
Je vous présente le travail en cours (de récré, de gravure, de remise en forme).
Pour le ciel, j’ai des idées … ça va venir bientôt !

Tagué ,

Le Noël de la Bergerie : de la linogravure !

C’est la fin de l’année, alors à l’atelier, c’est un peu l’effervescence. Il faut préparer la porte ouverte de Noël. D’abord une affiche, distribuée dans les commerces alentour :

Tagué , , ,