Rencontres à Quimiac

Généralement, on fait un article pour présenter une expo qui va démarrer! Cette fois, c’est l’inverse, l’expo est finie, il est trop tard pour venir mais pas pour lire la suite :

Un collectionneur des estampes de Frans Masereel, ainsi qu’un autre des gravures de Jean Emile Laboureur sont venus exprès pour rencontrer le graveur – et ses gravures. Chacun à sa façon s’est réjoui de voir « pour de vrai » mes estampes, et l’un d’eux m’a même dit que j’étais un bon successeur de ces graveurs d’autrefois…

De même, le petit neveu de M. Arnéra, l’imprimeur de Picasso à Vallauris quand il gravait le lino, est venu lui aussi spécialement pour l’expo. L’émotion était forte entre l’imprimeur-éditeur qu’il est devenu, et le linograveur que je suis aujourd’hui : on avait l’impression de rejouer une pièce jouée il y a bien longtemps…

Deux jeunes artistes linograveures sont elles aussi venues pour voir, toucher et parler technique et création, avec l’intime conviction qu’elles apprendraient vraiment, diraient, et échangeraient.

En si peu de temps, une dizaine de jours, et de telles rencontres, c’est seulement après qu’on peut savoir ce que nous réservent les « petites expo provinciales » !

Aujourd’hui, retour à l’atelier, tout en douceur.

Tagué , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :