Archives de Tag: bénévolat

La lino, j’y pense, puis j’oublie !

J’oublie la lino quelque temps !

Cette année, le thème de l’exposition présentée à La Passerelle, à La Gacilly « je suis nature » nous a séduit, au point d’y consacrer pas mal d’énergie.

Nous, c’est Marthe Rougieux, enluministe, Hélène Fortin-Rincé, vitrailliste, Anne Leroux, céramiste, Marina Le Dorner Relieure, et moi, en l’occurence ancien faiseur de jeux et jouets en bois, redevenu l’espace de cette création tourneur sur bois !

la passerelle 12:10:18.jpg

Notre œuvre, issue de soirées parfois confuses, mais aussi largement créatives, s’articule autour d’un arbuste qui déchire un échiquier, bascule les pièces, alors que des papillons se posent sur ses branches, le livre des règles du jeu s’en trouvant poussé à terre !

Cette œuvre, on l’a vraiment découverte complètement le jour de l’installation et sans conteste, on peut dire qu’elle a fait un carton ! Et nous, on est heureuses (4 filles et 1gars, alors …  🙂

L’exposition « je suis nature » se déroule à La Gacilly du 13 octobre au 31 décembre, mercredi, vendredi, samedi, dimanche de 14 à 18 heures.

Publicités
Tagué , , , , , ,

Linogravure « apocalypse »

 

En attendant ma participation au Salon du Livre de Châteaubriant ce week end, je finis de graver et d’imprimer ma nouvelle estampe : « Apocalypse », que je présente à l’Artothèque en Octobre en même temps que « Isadora » et « Benedictus ».

Apocalypse n°1.jpg

Apocalypse

Isadora.jpg

Isadora

benedictus noir et gris.jpg

Benedictus

Tagué , , , , ,

La linogravure, mon patrimoine !

Grosses journées au Château de La Groulais à Blain, l’atelier-musée de l’imprimerie a fait forte impression, on a accueilli un peu plus de 1000 visiteurs en deux jours, du rarement vu !

J’avais prévu d’imprimer « Isadora » ma toute nouvelle estampe, pour la toute première fois lors de ces deux journées du patrimoine, et je l’ai fait !

préparation.jpg

C’était un peu risqué, je n’ai pas tout le confort de mon atelier quand je travaille en public, et par précaution, j’avais emporté bien trop d’outils, de cales et de coins de serrage, mais ça a bien fonctionné.

réglages.jpg

 

impression.jpg

Tagué , , , , , , , , ,

La linogravure sort de l’atelier

Bonjour !

Des nouvelles de l’atelier :

Tout d’abord, les Journées Européennes du Patrimoine :

– Je serai à Blain, au château de la Groulais les 15 et 16 septembre pour une animation à l’Atelier-Musée de l’Imprimerie.

la-groulais.jpg

– Mes gravures seront avec d’autres oeuvres artistiques dans les vitrines des rues du centre de Châteaubriant, du 15 au 23 Septembre et vous pourrez y découvrir  « Mon araignée » – « Mon Art régnait »  dans les vitrines de la médiathèque ! et ma toute nouvelle estampe :« Benedictus » à la Maison de l’ange, rue de Couéré.

jep châteaubriant 2018.jpeg

Ensuite,

-Je serai à nouveau à Châteaubriant le samedi 29 septembre pour une animation démonstration à la Halle de Béré alors du Salon du Livre avec à la fois mes stagiaires et les collègues de l’atelier-musée de l’imprimerie.

salon livre châteaubriant 2018.jpg
Tagué , , , , , , ,

Des gravures, des expos, la vie d’artiste !

J’ai retrouvé mon atelier, la gravure et l’imprimerie ! Quelle joie, après tout ce temps parti ailleurs, dans les expositions de l’été ! Bon, je préfère être ici, mais les expos sont utiles, nécessaires, bienvenues aussi : voir du monde, discuter, expliquer, et même pourquoi pas, vendre un peu !

Bien. J’ai commencé par imprimer « Mon Araignée », puis j’en ai découpé quelques-unes et les ai installées ensemble sur des fils tendus dans un cadre.

Mon araignée.jpg

L’idée c’est de les exposer dans des vitrines désaffectées. Les araignées, compagnes invisibles, s’emparent assez vite des lieux inoccupés : un sourire donc, avec de plus une déclinaison obligée du vocable :

  • Mon Araignée,
  • Mon Art régnait,
  • Mon Art est nié,
  • Mon Art est niais,
  • etc …

Et comme j’aime faire plusieurs choses à la fois, j’ai commencé la gravure de « Isadora » une jeune femme dont l’écharpe virevoltant, se prend dans des engrenages menaçants, mais qu’une main secourable équipée de ciseaux s’apprête à sauver … peut-être !

isadora début gravure.jpg

Cette gravure a mis un temps fou à se concevoir : au début je n’ai dessiné que le train d’engrenages d’une grue portuaire, puis j’ai ajouté la fille, et son écharpe, enfin la main secourable. Mais il fallait encore quelque chose. Quoi ?

Une couleur : l’écharpe, trop manifeste, mais sa robe, oui alors, et rouge ! Comme j’aime bien imprimer plusieurs couleurs ensemble, il fallait découper précisément la robe, le haut et le bas séparément, pour épargner le bras nu. C’est fait, la scie à chantourner bien réglée a suivi le trait.

J’ai commencé la gravure : la main et la robe, demain les engrenages …

Si je travaille bien, et que je me tiens à elle, « Isadora » sera imprimée à l’atelier musée de l’imprimerie de Blain lors des journées du Patrimoine, les 15 et 16 Septembre, pour la toute première fois, et en public, j’aime bien les challenges !

Tagué , , , , , , , ,

Une journée au musée …

La fête de l’estampe s’est donc terminée hier soir, après une journée riche en échanges, discussions passionnées, rires et professionnalisme !

En effet, le musée atelier de l’imprimerie de Blain dont je fais partie accueillait trois invitées : une typographe émergente, une calligraphe confirmée et une graveur-e sur cuir tout aussi confirmée !

une journée au musée 2018.jpg

Nous avons ainsi présenté au public nos métiers : typographie, imprimerie, gravure, reliure, et les matières utilisées : plomb, linoléum, bois, papier, parchemin, cuir, carton, encres …

Rendez vous l’année prochaine pour une nouvelle fête de l’estampe, avec encore plus d’animations !

Tagué , , , , , , , , , , , ,

Gravure sur l’eau, avec Cornélia

 

Après les Journées Européennes des métiers d’art au Château de Goulaine, et les bonnes rencontres avec les artisans d’art et les artistes, retour au bercail de La Bergerie !

Je suis toujours et encore dans la préparation de la Foire Saint Jacques qui se déroulera le 14 mai sur le site du Mont Juillet Aux Touches, après la réalisation de l’affiche en commun, la rencontre sur le site avec le double de Jules Verne, et l’avant première du spectacle pour enfants !

Dimanche j’avais prévu d’aller à Blain, participer avec l’atelier de L’imprimerie Ancienne au château de la Groulais au salon du livre.

Ce qu’il y a de bien avec les prévisions, c’est que l’inattendu parfois s’en mêle : Céline rencontrée à Goulaine, allait mettre son bateau en cale sèche à Arzal, et passait donc par Blain Samedi : donc … voyage en péniche !

Le temps était beau, le soleil bien brillant, et tout bien calme, alors on a inauguré la gravure sur l’eau : grande première, j’avais rarement gravé et appris à graver dans une telle sérénité. Ça nous a donné des idées : un stage de gravure d’une journée sur l’eau, Erdre ou Canal !

Après une nuit à bord, débarquement pour le Château de Blain, un joyeux « pipe band » à l’accueil, et la journée à imprimer avec les collègues. J’avais préparé une typo : « livre » que j’ai encrée en utilisant ma technique d’ « Encres marbrées ».

Et en fin de journée, clin d’oeil, une petite délégation des « Amis de Goulaine » délaissant son château du même nom est venue à l’assaut de celui de Blain : vive l’art et la culture, les arts graphiques et les livres.

Je crois qu’on en a jamais eu autant besoin qu’en ce moment : « Aux Arts Citoyens ! »

 

Tagué , , , , , , , ,

Impression de l’affiche de la Saint-Jacques à l’atelier : lino et typo

impression-de-laffiche-de-la-saint-jacques-le-samedi-11-fevrier-2017

***

L’atelier, ce samedi, bruissait de multiples sonorités :

d’abord, assez tôt l’allumage du poêle à bois

et le crépitement des bûches.

Ensuite avec l’arrivée de ma collègue graphiste

une discussion impromptue sur les derniers

préparatifs de la forme à imprimer.

Puis, à l’arrivée des premières Imprimeures

l’ impression des premières affiches,

avec les rires et les exclamations

Aux sonorités se mêlent ensuite

les odeurs d’encre, le bruissement

des rouleaux, les interrogations et les conseils !

On a fini dans le temps qu’on s’était

imparti, avec la quantité retenue pour

cette première journée d’impression.

Le soir, les claies de séchage étaient

chargées de quatre vingt exemplaires.

Il en faut encore quatre vingt dix et

ce sera bon, pour le premier

passage : car on a décidé d’imprimer

une jolie frise d’étoiles dorées

sur les bandeaux rouges !

Tagué , , , , , , , ,

Gravons, bien au chaud, dans la cuisine, à l’école, et même dans l’atelier !

 

L’hiver, les ateliers sont bien froid, alors on y travaille peu. J’ai gravé dans la cuisine, bien au chaud à côté du poêle à bois. Parce que tout-à-coup, l’activité reprenait !

J’ai préparé une intervention dans une école, et j’ai présenté mon métier de graveur, et fait graver les élèves, ravis de cette pause ludique et artistique dans leur emploi du temps !

de-la-lino-au-lycee-de-n

 

Il me fallait une gravure supplémentaire pour l’Artothèque de Châteaubriant, alors j’ai gravé « S’en va » : trois personnages qui s’en vont ensemble.

Ensuite, j’ai gravé l’image qui illustrera l’affiche de la prochaine foire Saint-Jacques, ici Aux Touches : une coquille, un sous marin, une montgolfière : le thème étant les voyages extraordinaires au temps de Monsieur Jules Verne.

Enfin, j’ai imaginé, dessiné et gravé un pommier pour l’invitation au mariage de mon benjamin !

Aujourd’hui, je l’ai imprimée sur ma presse « Tip Top », une presse typographique séculaire, qui malgré son grand âge assure encore pas mal : la preuve, on a tiré 90 exemplaires du carton !

travaux-janv-fev-2017

 

Demain grand rangement (ça arrive!) pour que Samedi tout soit prêt pour la première journée d’impression en trois couleurs de l’affiche de la Saint-Jacques.

Je suis content, l’atelier sert à d’autres, et il se trouve ainsi une autre fonction, du genre éthique, sociale, amicale, dont on ressent bien le besoin en ce moment !

Tagué , , , ,

De la linogravure en atelier, en extérieur, à l’école, ça déborde !

 

Coucou !

Des nouvelles de La Bergerie, que je déserte de plus en plus : après Saint Mars du Désir et les congés payés, Manifestampe et tout ce qui a suivi, la Bibliothèque et les portes ouvertes, ensuite les enfants des écoles primaires, enfin l’école de ma petite fille qui me voulait depuis des mois, j’étais à Blain au Musée de l’imprimerie pour les journées du petit patrimoine.

Ouf !

Et la gravure dans tout ça ? Eh bien, pas grand chose, des projets, des idées, des dessins quand même. Après une virée dans le Sud (sans la pluie, que c’est bon !) je suis encore dans l’ambiance de la grotte de Pont d’arc et de ses peintures, de ses impressions et de ses gravures. Heureusement il n’y a pas de grottes par ici, sinon, j’aurai bien pu y passer encore des heures !

Alors quelques photos de tout ça :

 

photos juin 16

Tagué , , , ,
Publicités