Archives de Tag: bénévolat

Gravure sur l’eau, avec Cornélia

 

Après les Journées Européennes des métiers d’art au Château de Goulaine, et les bonnes rencontres avec les artisans d’art et les artistes, retour au bercail de La Bergerie !

Je suis toujours et encore dans la préparation de la Foire Saint Jacques qui se déroulera le 14 mai sur le site du Mont Juillet Aux Touches, après la réalisation de l’affiche en commun, la rencontre sur le site avec le double de Jules Verne, et l’avant première du spectacle pour enfants !

Dimanche j’avais prévu d’aller à Blain, participer avec l’atelier de L’imprimerie Ancienne au château de la Groulais au salon du livre.

Ce qu’il y a de bien avec les prévisions, c’est que l’inattendu parfois s’en mêle : Céline rencontrée à Goulaine, allait mettre son bateau en cale sèche à Arzal, et passait donc par Blain Samedi : donc … voyage en péniche !

Le temps était beau, le soleil bien brillant, et tout bien calme, alors on a inauguré la gravure sur l’eau : grande première, j’avais rarement gravé et appris à graver dans une telle sérénité. Ça nous a donné des idées : un stage de gravure d’une journée sur l’eau, Erdre ou Canal !

Après une nuit à bord, débarquement pour le Château de Blain, un joyeux « pipe band » à l’accueil, et la journée à imprimer avec les collègues. J’avais préparé une typo : « livre » que j’ai encrée en utilisant ma technique d’ « Encres marbrées ».

Et en fin de journée, clin d’oeil, une petite délégation des « Amis de Goulaine » délaissant son château du même nom est venue à l’assaut de celui de Blain : vive l’art et la culture, les arts graphiques et les livres.

Je crois qu’on en a jamais eu autant besoin qu’en ce moment : « Aux Arts Citoyens ! »

 

Tagué , , , , , , , ,

Impression de l’affiche de la Saint-Jacques à l’atelier : lino et typo

impression-de-laffiche-de-la-saint-jacques-le-samedi-11-fevrier-2017

***

L’atelier, ce samedi, bruissait de multiples sonorités :

d’abord, assez tôt l’allumage du poêle à bois

et le crépitement des bûches.

Ensuite avec l’arrivée de ma collègue graphiste

une discussion impromptue sur les derniers

préparatifs de la forme à imprimer.

Puis, à l’arrivée des premières Imprimeures

l’ impression des premières affiches,

avec les rires et les exclamations

Aux sonorités se mêlent ensuite

les odeurs d’encre, le bruissement

des rouleaux, les interrogations et les conseils !

On a fini dans le temps qu’on s’était

imparti, avec la quantité retenue pour

cette première journée d’impression.

Le soir, les claies de séchage étaient

chargées de quatre vingt exemplaires.

Il en faut encore quatre vingt dix et

ce sera bon, pour le premier

passage : car on a décidé d’imprimer

une jolie frise d’étoiles dorées

sur les bandeaux rouges !

Tagué , , , , , , , ,

Gravons, bien au chaud, dans la cuisine, à l’école, et même dans l’atelier !

 

L’hiver, les ateliers sont bien froid, alors on y travaille peu. J’ai gravé dans la cuisine, bien au chaud à côté du poêle à bois. Parce que tout-à-coup, l’activité reprenait !

J’ai préparé une intervention dans une école, et j’ai présenté mon métier de graveur, et fait graver les élèves, ravis de cette pause ludique et artistique dans leur emploi du temps !

de-la-lino-au-lycee-de-n

 

Il me fallait une gravure supplémentaire pour l’Artothèque de Châteaubriant, alors j’ai gravé « S’en va » : trois personnages qui s’en vont ensemble.

Ensuite, j’ai gravé l’image qui illustrera l’affiche de la prochaine foire Saint-Jacques, ici Aux Touches : une coquille, un sous marin, une montgolfière : le thème étant les voyages extraordinaires au temps de Monsieur Jules Verne.

Enfin, j’ai imaginé, dessiné et gravé un pommier pour l’invitation au mariage de mon benjamin !

Aujourd’hui, je l’ai imprimée sur ma presse « Tip Top », une presse typographique séculaire, qui malgré son grand âge assure encore pas mal : la preuve, on a tiré 90 exemplaires du carton !

travaux-janv-fev-2017

 

Demain grand rangement (ça arrive!) pour que Samedi tout soit prêt pour la première journée d’impression en trois couleurs de l’affiche de la Saint-Jacques.

Je suis content, l’atelier sert à d’autres, et il se trouve ainsi une autre fonction, du genre éthique, sociale, amicale, dont on ressent bien le besoin en ce moment !

Tagué , , , ,

De la linogravure en atelier, en extérieur, à l’école, ça déborde !

 

Coucou !

Des nouvelles de La Bergerie, que je déserte de plus en plus : après Saint Mars du Désir et les congés payés, Manifestampe et tout ce qui a suivi, la Bibliothèque et les portes ouvertes, ensuite les enfants des écoles primaires, enfin l’école de ma petite fille qui me voulait depuis des mois, j’étais à Blain au Musée de l’imprimerie pour les journées du petit patrimoine.

Ouf !

Et la gravure dans tout ça ? Eh bien, pas grand chose, des projets, des idées, des dessins quand même. Après une virée dans le Sud (sans la pluie, que c’est bon !) je suis encore dans l’ambiance de la grotte de Pont d’arc et de ses peintures, de ses impressions et de ses gravures. Heureusement il n’y a pas de grottes par ici, sinon, j’aurai bien pu y passer encore des heures !

Alors quelques photos de tout ça :

 

photos juin 16

Tagué , , , ,

Après la fête de l’estampe, jpgraveur et la presse gutenberg continuent leur périple !

 

Messire Gutenberg dans son infinie sagesse, aidé en l’ occurrence par le Musée de l’imprimerie de Blain et par l’Estampier Jp graveur, autorise sa presse à voyager dans la commune des Touches.

Après avoir terminé les journées nationales de l’estampe dans l’atelier de jp graveur lors d’un Dimanche mémorable, de par sa pluie incessante, et de par les nombreux visiteurs passionnés qui ont assisté ou participé aux démonstrations d’imprimerie, la presse continue son périple.

 

foule à la bergerie

 

En effet, la Presse Gutenberg, toute en bois de chêne, va quitter l’Atelier de La Bergerie pour rejoindre la bibliothèque Mille et une pages pour ses portes ouvertes du samedi 4 Juin. Les visiteurs, les curieux, les lecteurs pourront à nouveau admirer le fonctionnement de cette vieille dame de la typographie, avec typographes, imprimeurs, graveurs au milieu des livres, albums et BD de toutes sortes

Ensuite, mardi 7 Juin, ce sera au tour des scolaires de venir découvrir les caractères de plomb, la composition manuelle et l’impression, lors d’une journée consacrée aux écoles du Mont Juillet et du Sacré coeur.

Enfin, cette charmante et vénérable machine rejoindra sa villégiature dans les murs du Château de la Groulais à Blain où elle a définitivement élu domicile.

Je crois qu’après tout ça, mes concitoyens n’ignoreront plus rien des secrets de l’impression, du caractère des imprimeurs, et du grave labeur qui est le mien !!!

Tagué , , , , , , , ,

La linogravure s’exporte au Musée, et au Salon !

Expositions à Blain et à Nort, et stage à l’atelier

Je reviens de Blain, Musée de l’imprimerie : journée active, fatigante et pleine de surprises : la première, un graveur français, expatrié à Barcelone et qui suit mon blog depuis le début est venu voir « JPGraveur » carrément au Musée. Des quasi retrouvailles, puisque le lien existe, même s’il emprunte les voies très actuelles d’ internet !

Ensuite, Loulou, ma petite, est venue découvrir le musée, et surtout les « copains imprimeurs » de son papy. Je ne l’ai pas vue de la journée, sauf à midi pour le repas !

On a imprimé, parlé, expliqué, rit aussi (mon carburant perso!) et je crois qu’on a bien rempli notre rôle de passeurs de mémoire de typographie, d’estampes et d’impressions en tous genres !

blain nort atelier

Dans le même temps je participe au Salon d’automne des artistes de Nort sur Erdre et y expose mon phénix et mon Don Quichotte, un peu perdus parmi les peintures et les sculptures., et ce matin j’étais fasciné par des reflets étonnants sur le grand mur de l’entrée : le soleil sautait de vitre en vitre, et j’y ai vu une ville : gravure prochaine ?

Ce soir : aspirateur, mains qui rangent, jambes qui courent dans tous les sens, l’atelier doit être impeccable, un stage démarre demain avec Élodie, Christine, Marie et Daniel. J’ai préparé des petits format en lino : on va commencer par une ACEO, une petite carte d’artiste.

Tagué , , , , , , , ,

art démo, c’est fini !

impression a d

Art démo c’est fini,

mais il reste

plein d’images

du phoenix gravé

bien sûr

mais aussi des oeuvres

éphémères des artistes

et ce reportage

de tv sur erdre

 http://www.tvsurerdre.fr/st-mars-du-desert-ladieu-a-la-mairie-par-art-demo/

Tagué , , , ,

Une gravure sur bois vraiment très humaine : le phoenix de st mars !

Eh bien voilà, c’est fini ! Encore une page qui se tourne ! Après trois jours intenses, de bonheur partagé, de fatigue aussi, un peu de nostalgie, déjà ! J’ai partagé, donné, reçu ! Des émotions, des rires, et aussi du sérieux. Ce sont surtout les enfants qui ont imprimé : d’abord toute une classe qui est venue, danser, piétiner, écrabouiller l’estampe, en musique, en rythme, dans la bonne humeur. Ensuite, pendant les deux autres jours, encore les enfants, connus et inconnus.

les enfants de st mars impriment

J’ai quasiment un « show », une performance totale, un spectacle : j’ai retrouvé le plaisir « de la scène », oublié depuis quelques années ! J’ai retrouvé aussi le plaisir de la mise en scène : combiner l’impression par les pieds des enfants, avec mes amis musiciens venus pour « le fun », avec la partie technique : l’encre, le papier, et la régularité de la pression. Tout cela en sécurité : pas de chutes, de salissures, de bousculades !

mes musicos !

impression du musée de blain

J’ai appris plein de nouvelles choses : comment dessiner, graver, imprimer en public avec la seule énergie humaine ! Par exemple, éviter que les pieds ne déchirent le papier, que ledit papier ne bouge, et connaître le temps de la pression ! Du jamais fait pour moi, une plongée dans l’impression,les yeux grands ouverts, et l’esprit bien en éveil.

le final de st mars

Voilà, c’est fini, les gravures sont à la hauteur de l’ouvrage fourni, c’est bon !

Tagué , , , , ,

Qui soulève la mairie, le retourne et la secoue pour nettoyer son plancher gravé ?

  • Qui soulève la mairie, la retourne et la secoue pour nettoyer le plancher gravé ???
  • C’EST JPGRAVEUR !!!

répond le coeur des enfants venus avec la classe de cm1-cm2 visiter la mairie investie par les artistes !

jpgraveur !

Dur dur de travailler avec les enfants ? Alors jouons avec eux, et la question est réglée. Ils ont pourtant posé pas mal de questions :

  • Vous êtes tous des art-tristes ?
  • Non, y en a qui sont plutôt … heu … heureux !
  • Un phoenix ça vit mille ans !
  • C’est un oiseau historique, des grecs quoi,
  • ça vit mille ans quand même !

J’ai  pu terminer l’oiseau en question, ils m’ont aidé à souffler dessus (d’où la phrase qui soulève la mairie … pour nettoyer le plancher gravé ?) jpgraveur leur a bien plu (le nom et le bonhomme aussi !)

le vent

J’ai nettoyé mon petit chantier, et pris rendez-vous pour mardi prochain : on fait un essai grandeur nature d’impression, avec calage du papier, encrages, mise en place des frisquettes (petits caches en papier pour éviter les débordements d’encre) essais de pressions, et pression par Marina (la chef) Marco (chef aussi) sous la direction musicale de Lucie (ma disciple multi-tâches!).

gravure finie

Donc pause dans le pas-à-pas … de danse, et à mardi !

Tagué , , , ,

Linogravure, éoliennes, rêver jeunesse, l’art et la matière, et moi, et moi ?

Beaucoup trop de choses en ce moment à l’atelier, mais c’est souvent (toujours ?) comme ça : quand il ne se passe rien, il ne se passe vraiment rien, mais quand ça bouge, alors là …

Bon, un peu d’ordre dans tout cela. Tout d’abord, les éoliennes, ça ne se passe pas dans l’atelier, mais pas très loin, alors le temps d’y aller, de voir et de revenir, la tête déjà pleine de projets, d’air, de vent, d’Éole … C’est bien, je sais que je vais graver autre chose que du vent !

éoliennes 12mars15

Et ensuite, une expo qui me tombe dessus comme ça : les gravures de mes stagiaires passés, jeunes stagiaires, pour le festival « Polyglotte » : « rêvez jeunesse » Intéressant, ici aussi, j’ai rassemblé presque 6 années de travaux, je ne pensais pas les encadrer et les exposer ! Alors j’ai fait appel à de l’aide extérieure : ma disciple et sa petite soeur. On a bien travaillé, et l’expo fût prête à temps.

expo gravures bibli 2015

Ensuite, encore une expo, prévue celle-ci, à Sucé sur Erdre, avec le collectif « complicité d’artistes » et avec un thème : « l’art et la matière ». Avec Cathy, on a (enfin) réalisé une oeuvre commune : notre chambre, avec un entourage au crochet ! C’est très doux, et bien dans l’esprit de l’art et la matière ! Ensuite, des gravures tirées sur d’autres matières que le papier blanc : contreplaqué, toile d’artiste, carton enduit, papier kraft.

Avec tout ça, penser aussi à l’expo d’Ancenis sur le thème des ponts, cette fois un pont mythique, celui de La Roche Bernard, reliant la Loire-Atlantique à la Bretagne Sud. Je lui ai ajouté un « Ost » mêlé aux mâts des bateaux de plaisance : J’ai repensé à ce rocher déchiré en deux parties d’un seul coup d’épée par un vaillant et preux chevalier.

lrb,stmars,sucé

Et enfin, préparer mine de rien ma prestation « en live » à Saint Mars du Désert, lors de la fête « art démolition ». J’ai dessiné pas mal de phoenix, pour arriver à ceux-ci, peut-être définitifs, peut-être pas encore ! Déjà, j’hésite : recto ou verso ? Regard à droite, regard à gauche ?

Tagué , , , , ,