Quand la gravure est tirée, il faut la voir !

Bonjour !

La gravure de la « Kharpe » est finie, il me reste à l’imprimer : « quand la gravure est tirée, il faut la voir ! » (comme le bon vin)

Mais avant d’imprimer, je prépare l’encre : je désire un bleu ciel, en harmonie avec le papier jauni des vieilles partitions qui va recevoir l’estampe.

Avec mon nuancier, je choisis le ton qui s’accorde bien au papier, et ensuite, je mélange un ruban de 6cm de blanc opaque avec 1/3 de petit pois de bleu de Prusse (ça, c’est de la précision jpgraveur!)

La plaque gravée est placée dans la presse à épreuve, calée pour le format de la feuille et enfin encrée, l’impression peut commencer, et voilà le résultat :

impression de la kharpe bleue pâle.jpg
Publicités
Tagué , , , , , ,

2 réflexions sur “Quand la gravure est tirée, il faut la voir !

  1. Thérèse André-Abdelaziz dit :

    Wouah, que c’est joli ! Dame Kharpe en bleuit de plaisir et ne dit mot, comme il se doit, très émue d’être ainsi exposée aux regards musicaux !
    PS – Je n’ai pas bu la gravure jusqu’à la… lie, je n’ai pas osé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :