Archives de Tag: lectrice

Exposition : gravures de lectrices

Dans le cadre du 9° festival polyglotte,

j’expose une sélection de linogravures,

à la bibliothèque des Touches.

Le thème du festival est « FEMMES » :

Ma recherche artistique actuelle

tourne autour de la femme qui lit :

nous avions donc tout pour nous rencontrer.

Comme j’ai aussi en projet un livre

d’artiste sur le même thème,

je présente un poème

« Femme qui lit ».

Voici les premières images de l’expo :

Et forcément un discours pour le vernissage,

très convivial et dans la bonne humeur.

Publicités
Tagué , , ,

Linogravure, papiers, encres, et eau

Comme je ne grave plus (presque plus)

à cause de ma saleté de …?!… de tendinite,

j’imprime, je mets en place,

et je joue avec mes plaques gravées,

ma scie à chantourner, les encres,

et les papier, mouillés ou secs !

Voici le début :

deux abécédaires avec des effets d’encrage,

 

une petite mise en page

pour la piécette de la saint jacques,

 

une première sortie de la linogravure

« allongée » en deux couleurs,

avec une plaque découpée :

le livre et la femme. 

Comme la lino était bien structurée,

j’ai osé la découper en plusieurs pièces,

pour isoler complètement la femme,le livre,

et la robe : je me retrouve avec 5 pièces,

que j’encre séparément,

 je reconstitue la gravure dans la presse,

et j’imprime en une seule fois.

 

En plus d’être ludique, le procédé fonctionne bien !

Tagué , , , ,

Lectrices : collection printemps été !

Cet  été, sur la plage, les lectrices de livres, de revues,

s’étirent sous les parasols colorés,

je dessine, croque à la volée, et cet hiver dans l’atelier,

je précise, mélange, ajoute et crée ma lectrice à la plage.

Quand l’image me plaît enfin,

je la reporte inversée sur la plaque de lino,

et en avant la gravure !

Je désire une image très dépouillée,

alors,  je creuse les « blancs » à la grosse gouge,

et vernis le médium pour éviter

que l’encre ne s’y installe.

Place à l’impression : en noir pour commencer,

classique ! Ensuite un peu de fantaisie

avec des oranges, des bruns et des bleus

sur un beau papier.

Tagué , , ,

Linogravure « à quoi pensent les New Yorkais ? »

Ce matin debout de bonne heure (si si ça arrive !) et dans l’atelier :

ma grande plaque de lino « à quoi pensent les New Yorkais ? »

me semblait voilée hier donc problème à régler ;

heureusement ce n’était que le support en bois massif

glissé en dessous qui avait bougé .

Aux grands maux les grands remèdes,

j’ai réalisé que certains de mes lingots en alu

avaient exactement la même épaisseur

que les cales de bois que je place sous mes linos.

Donc problème réglé !

J’ai commencé les tirages : tout va bien,

alors j’ai décidé d’imprimer sur papier épais,

d’abord un 200 grammes,

et ensuite un 300 grammes à grain fin,

et le résultat me plaît vraiment bien

il est tard demain je m’occupe

de mon deuxième week end de portes ouvertes

où je l’espère les visiteurs seront plus nombreux,

l’article que me consacre Ouest France fera certainement bouger

quelques curieux, amateurs, intéressés, et même passionnés ?

Tagué , , , ,

Bientôt des gravures, des linos, des estampes de New York. Maintenant des photos de « mon » New York

Voilà, moi qui suis très bavard, je vais laisser les photos parler toutes seules !

 Bye bye New York, see you later !

Tagué , , ,

linogravure de la lectrice « éperdue »

Maintenant que les dessins sont faits,

place à la gravure

qui s’installe sur le trait, à coté, ou carrément ailleurs !

Le propre de la gravure, quand elle prend son envol :

La chevelure de ma lectrice, ébouriffée  à souhaits

m’ a emmené dans l’abstraction

j’ai renoirci après avoir gravé

pour « sentir » le résultat !


Je n’ai pas encore de nom pour elle :

lectrice triste, lectrice éperdue,

on verra quand elle sortira de la presse !

***

Dans ma série de « lectrices »,

je recherche un trait assez pur,

des ombres aux contours bien marqués,

un aspect graphique volontaire,

où les blancs et les noirs excluent

définitivement la nuance

du gris : tant pis !

***

Pendant ce temps, ma lectrice allongée

enfin imprimée sèche :

Tagué , , ,

gravures de lectrices : lectrice reposée

Je continue ma série de lectrices,

aujourd’hui j’ai gravé pendant plus de 5 heures,

c’est très prenant, mais pour le geste, c’est excellent :

toute la gravure s’en ressent, elle se fait dans un même souffle

parfois j’avais même l’impression d’être totalement

dans l’abstraction ! 


 j’ai tourné  et retourné la plaque dans tous les sens,

l’illusion est totale !

Comme j’ai de très grandes plages de blancs,

j’ai détouré l’image,

tout d’abord à la scie à chantourner,

puis à la gouge de sculpteur,

pour éviter les macules au tirage.

***

La gravure précédente était trop chargée

en éléments « parasites »,  j’ai ôté de l’herbe, c’est de saison !

et pendant ce temps, les marguerites

envahissent le potager,

mais c’était un peu voulu !

***

Tagué , , ,
Publicités