linogravure de la lectrice « éperdue »

Maintenant que les dessins sont faits,

place à la gravure

qui s’installe sur le trait, à coté, ou carrément ailleurs !

Le propre de la gravure, quand elle prend son envol :

La chevelure de ma lectrice, ébouriffée  à souhaits

m’ a emmené dans l’abstraction

j’ai renoirci après avoir gravé

pour « sentir » le résultat !


Je n’ai pas encore de nom pour elle :

lectrice triste, lectrice éperdue,

on verra quand elle sortira de la presse !

***

Dans ma série de « lectrices »,

je recherche un trait assez pur,

des ombres aux contours bien marqués,

un aspect graphique volontaire,

où les blancs et les noirs excluent

définitivement la nuance

du gris : tant pis !

***

Pendant ce temps, ma lectrice allongée

enfin imprimée sèche :

Publicités
Tagué , , ,

2 réflexions sur “linogravure de la lectrice « éperdue »

  1. Marie dit :

    J’aime bien ta lectrice allongée et le jeu d’ombre et de lumière sur sa jambe, l’aspect graphique est très réussi!

    • jpgraveur dit :

      Marie, merci
      c’est en effet ce que je recherche en ce moment dans la gravure, le jeu entre l’ombre et la lumière, les corps et les objets à peine suggérés mais bien reconnaissable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :