Archives de Catégorie: Uncategorized

Oies et coq linogravés

Après avoir gravé les oies,

et fait quelques essais avec la nouvelle presse,

bref, les avoir passées dans l’essoreuse,

j’ai repris ma presse typographique,

pour bénéficier du registre,

le repérage quasi automatique,

puisque je veux faire deux passage,

un pour les couleurs, et l’autre pour le grillage.

J’ai aussi commencé à graver mon coq blanc,

puisque je semble être entré dans ma période volailles !

oies & coq

Mais demain c’est l’atelier gravure

avec les poteaux de la Saint Jacques,

la foire annuelle des Touches,

alors il faut ranger, balayer, et tout installer

pour ce petit monde de bénévoles

qui va graver les visuels de notre affiche,

et que Cathy me dit que c’est tout pour aujourd’hui ! 

 

Tagué , , , ,

Encore une nouvelle machine à l’atelier de gravure !

Une petite machine

que je suis allé chercher en Normandie,

est arrivée à l’atelier : une mini fraiseuse

montée sur pantographe :

je vais pouvoir faire des « miniatures »

de certaines de mes gravures,

et compléter quelques casses d’imprimerie en bois.

On en a profité pour voir la tapisserie de Bayeux,

impressionnante « BD » du moyen âge,

avec ses figures cernées, proches de la gravure !

Puis au hasard des balades,

une rencontre imprévue,

avec une typographe convaincue,

une autre avec un menuisier

à l’atelier très très encombré,

ce qui a rassuré Cathy sur l’état du mien,

qui fait désormais figure de salle de séjour !

Un chat cultivé nous a à peine regardé,

la cathédrale s’envolait vers les cimes

d’un ciel bien chargé mais clément,

les oiseaux de mer virevoltaient,

au loin le mont imperturbable

laissait les flots l’enserrer, alors on est rentrés ! 

Tagué , , , ,

Soirée Pulcéo : le trac du linograveur un peu imprévoyant !

Et c’est déjà fini, la soirée Pulcéo,

au théâtre de Verre, à Châteaubriant !

***

Un peu, beaucoup, pas du tout de trac ?

Ben si, un peu quand même :

je m’étais donné un objectif,

réaliser complètement une gravure

et l’imprimer pendant les deux heures de la soirée.

Pour rester dans le thème « Pulcéo »,

la web télé de Châteaubriant,

j’ai choisi une image bien particulière,

le cadreur pulcéo me filmant en train d’imprimer.

***

Vu de loin, pas de problème :

c’est faisable, mais quand à mi spectacle,

Jean Noël, le meneur de jeu

est venu faire le point de l’avancement,

j’ai eu peur, ma gravure n’avançait pas assez vite,

et j’ai fait part de mon appréhension au public,

histoire de faire monter la tension.

(la mienne, surtout !)

J’ai donc accéléré, me disant, intérieurement,

que je l’avais bien cherché :

personne ne m’avait demandé

de relever un tel défi.

En plus, à ce moment,

le cerveau fonctionne à toute vitesse :

Pourquoi mettais-je tant de temps ?

Réponse immédiate :

je me suis trompé dans l’évaluation du temps,

le format est quatre fois plus grand,

pas deux fois !

Erreur de débutant !

Je ne voyais plus le temps passer,

j’ai bossé pendant l’entracte,

les participants de l’émission me réconfortant :

« t’en fais pas »,

« ça ira »,

« l’entracte dure  longtemps ».

J’ai changé de gouge, j’ai omis certains détails,

et finalement, le coeur battant,

la sueur coulant entre les omoplates ,

j’ai fini dans les temps : Ouf !

***

Quand Jean Noël est venu faire le point final

et qu’il a vu un vrai sourire éclairer mon visage,

il a pris le temps d’expliquer le challenge au public,

et dans un silence assourdissant,

j’ai imprimé la première épreuve,

lentement l’ai détachée de la presse,

alors que Lucas, le cadreur de plateau,

filmait en gros plan l’action,

retransmise en direct sur écran géant,

et qu’un tonnerre d’applaudissements

récompensait le linograveur enfin détendu.

***

Qui a dit que la gravure avait un aspect méditatif ?

Hein ?

Ben moi !

Bientôt des gravures, des linos, des estampes de New York. Maintenant des photos de « mon » New York

Voilà, moi qui suis très bavard, je vais laisser les photos parler toutes seules !

 Bye bye New York, see you later !

Tagué , , ,

Un linograveur a New York suite 2

Des musees, des musees, encore encore

Les yeux emplis d’images, de couleurs

Des rues, des rues, des avenues 

Des pieds qui marchent a ne plus s’arreter

Des artistes plein la tete

La vie aussi, de la rue, du metro, du bus

Des moments partages avec eux

Les New Yorkais et kaises

qui marchent qui marchent qui marchent

Un de-pays-ement total

Je me souviens :

« En voyage ne t’emmene pas avec toi »

et surtout :

« Le vrai voyageur ne sait pas ou il va »

Je m’y essaye, et parfois y arrive !

Quelques images pour finir cet article :

et aussi celle-ci

Quand je laisse ma petite-niece

jouer avec mes cheveux !

Tagué , ,

La linogravure s’expose au Croisic

J’ai donc installé mon exposition de gravures

dans le centre d’exposition de la BPBA

au Croisic pour 15 jours.

Je découvre aussi

mes sept

gravures de

lectrices, ensemble

pour la première fois.

Le cadre est super, les autres artistes

de qualité, et c’est une expo chaleureuse

et conviviale. N’hésitez pas, chers lecteurs à la visiter !

Tip top et l’art prend l’air à la bergerie !

Alors que les grenouilles de la mare

font les folles sur le dos

d’un canard en plastique,

Cathy et Sophie notre voisine s’activent dans l’atelier,

qui commence à ressembler à une expo,


plus qu’à l’antre d’un graveur

ce soir c’est le vernissage de mon expo

dans le cadre de « l’art prend l’air »

On va inaugurer officiellement

« TipTop »

avec les autorités, les amis, les voisins

et samedi et dimanche

c’est l’accueil du public dans l’atelier

Tip top a bien travaillé

et mon affichette est prête : 

***

Tagué

Linogravure et typographie au Salon de Sucé

Cette année,  je participe à l’animation

au Salon du Livre Jeunesse de Sucé sur Erdre.


Et depuis quelques jours je prépare

des gravures sur le thème retenu : le voyage.

Puisque l’on va fabriquer un livre

on partira des images,

les enfants écriront

les textes :

Bon, je sais c’est très classique !

mais il me reste encore

une semaine

pour partir dans plus de fantaisie !

***

En plus de ma petite presse à cylindre,

je vais apporter une toute petite presse

des années cinquante, qui était utilisée dans

les écoles pour faire le journal de classe :

elle est légère, simple à utiliser,

bien adaptée à mon public :

 

A la semaine prochaine !

Tagué , , ,