Deux gravures de Manhattan par jpgraveur

 

Je préparais mon intervention pour Blain, et avais donc l’esprit bien occupé : seulement, voilà, quand c’est comme ça, j’ai une créativité impulsive et irrépressible qui veut impérativement s’exprimer. Qui n’attend pas et qui me force à se plier à elle.

 

Alors, sans que je comprenne vraiment, New York s’est imposé à moi, une avenue, chargée de voitures, et clin d’oeil, avec Cathy à vélo – tranquille.

 

 

cathy à vélo à manhattan

 

 

***

 

Ceci n’était pas suffisant, somme toute, c’était assez facile.

 

***

 

Alors une vue de Manhattan en arrivant par le pont de Brooklyn, un soir à la tombée de la nuit : une photo prise il y a bien quatre ans, en voiture, et que j’ai peiné à retrouver.

Comment rendre une tombée de nuit en gravure ? Comment rendre le dégradé des couleurs, quand le bleu du ciel s’assombrit, que les buildings se détachent à contre jour, que la route reste encore colorée et que les phares des voitures sont allumés ! Voilà qui était bien !

 

***

Et c’est là, que tapie dans l’ombre de mon esprit en ébullition, a surgi l’idée générale, puis les ramifications en idées secondaires, une plaque dessinée bien précisément : la « skyline » très nette sur le ciel, ensuite la découpe à la scie à chantourner équipée de la plus fine de mes lames : moins de 1 mm de large. Ensuite l’extraction des vides en ogive du pont de Brooklyn et le collage sur une plaque de médium qui reçoit le ciel : de la haute voltige, où tout a son importance, la découpe, la mise en place, le collage, la mise sous presse : parce qu’il faut que l’autre plaque vienne s’emboîter exactement

 

***

 

Et ça marche, avant même d’encrer, je sais que tout va fonctionner. Parce que pendant toute cette réalisation pratique, l’esprit fonctionne et anticipe : je vais créer des dégradés de couleurs sur les deux plaques, en mélangeant les couleurs sur la table à encrer avec les rouleaux.

 

***

 

le pont de brooklyn by night

 

***

 

Et voilà, j’ai quand même pu faire Blain ! Et m’y investir complètement, l’esprit enfin libéré de cette créativité intempestive !

Publicités
Tagué , , , , ,

6 réflexions sur “Deux gravures de Manhattan par jpgraveur

  1. Isabelle dit :

    Ouahhhh!!!! Chapeau!!!! Je suis impressionnée!!!!

    • jpgraveur dit :

      C’est normal, les gravures ne prennent de sens qu’une fois imprimées, l’impression, la bonne impression, voilà une bonne qualité d imprimeur.
      Blague à part, Brooklyn m’a tenu éveillé plus d’une nuit !

  2. Thérèse dit :

    ben ça alors !!!!! le résultat est impréssionnant; C’est du grand Art avec un grand A. Tu navigues dans la cour des Grands. J’ai l’impression que tu jongles avec les couleurs avec une telle aisance….. Bisous

  3. Véron dit :

    Ouaouhhh ! Je suis bluffée et admirative !

    • jpgraveur dit :

      Bonsoir les filles ! je suis heureux que vous aimiez et admiriez ce résultat, en plus, j’avais hâte de voir tout ça sur le papier, et j’ai quand même pris le temps de « bien faire »
      Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :