gravure et découpure !

Depuis que je grave,  je découpe aussi le bois ou le lino.

L’hiver dernier, par hasard,  j’ai lu qu’un artiste new yorkais

découpe lui aussi ses gravures, ainsi que Munch,  oui, l’auteur du cri.

***

Alors, seul dans mon atelier, je me sens

tout-à-coup proche d’eux, découvrant

à mon tour, ce qu’ils ont découvert.

***

Ce détourage  permet d’imprimer plusieurs couleurs

en une seule passe sous la presse avec une bonne précision.

Ce que j’ai fait pour imprimer Nantes.

***

Mais je l’avais utilisé dans un autre but

pour « Cathy hippie » :


Contrairement à la gravure qui enlève, le sciage

permet d’ajouter : Cathy s’est ainsi retrouvée

avec  chevelure, cou, ornements et fleurs !


Publicités
Tagué

Une réflexion sur “gravure et découpure !

  1. Cette technique de découpe peut sans doute amener à réaliser de véritables compositions à géométrie variable, où chaque élément pourrait être remplacé par un autre… très intéressant, merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :