Explications de la gravure

La gravure sur bois de fil et sur lino

Graver, c’est créer une matrice originale qui permet de reproduire une oeuvre en plusieurs exemplaires.
Les exemplaires sont numérotés et signés, et le total est indiqué sur chacun. Par exemple : 1/50 indique que cet exemplaire est le premier d’une série de 50.

La gravure qui est présentée ici est la gravure d’épargne. C’est à dire que l’on grave le bois ou le lino en épargnant ce qui doit être imprimé. Un peu à la manière des tampons en caoutchouc.
Cette gravure se caractérise par une forte opposition entre les blancs (du papier) et les noirs (de l’encre).
Le bois laisse transparaître son fil alors que le lino donne des noirs plus homogènes.

Une palque gravée

Une plaque gravée

Le graveur travaille avec les outils classiques du bois, mais plus petits :

  • la gouge
  • le burin
  • les ciseaux

Selon son tempérament, il peut partir :

  • soit d’un dessin précis qu’il va retranscrire sur le bois
  • soit d’une photographie
  • soit d’une esquisse et donner alors plus de liberté à sa création
L'atelier de gravure

L'atelier de gravure

Je vous présente ici :

  • un assortiment d’outils classiques :
    –  le canif sert à délimiter les contours
    –  le burin en « V » sert à « dessiner » le motif
    –  la gouge en « ) » sert à enlever de la matière
  • un bloc gravé
  • un bloc en lino en cours de gravure : celui de « LA VILLE »
Publicités
Tagué

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :